International
URL courte
3324
S'abonner

Un triple attentat à la bombe, qui s’est produit le 11 novembre dans la ville de Qamichli, dans le nord-est de la Syrie, a tué sept personnes et en a blessé 70 autres. L’attaque n’a pas encore été revendiquée.

Lundi 11 novembre, sept personnes ont péri dans un attentat dans le centre-ville de Qamichli, dans le nord-est de la Syrie, à la frontière avec la Turquie. 70 blessés sont également à déplorer, d’après l’agence de presse syrienne Sana.

Trois véhicules piégés, à savoir deux voitures et une moto, ont explosé à proximité d’un café et d’une église, a précisé l’agence de presse Reuters. Au cours de l’année, une série d’attaques à la bombe a touché plusieurs villes et villages dans le nord de la Syrie.

Ce triple attentat a également causé des dégâts matériels sur des propriétés publiques et privées, ainsi que dans certains magasins, a indiqué Sana.

Pour l’instant, l’attaque n’a été revendiquée par aucun groupe terroriste.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Alerte en Algérie après la réapparition du poisson lièvre
Les sirènes d'alerte déclenchées en Israël
Tags:
terrorisme, voiture piégée, attentat, Syrie, Qamishli
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik