Ecoutez Radio Sputnik
    Julian Assange supporters. London. 14.06.2019

    Père d'Assange: «J'ai simplement une tâche, la cause noble du combat pour mon enfant» - exclusif

    © Sputnik . Demond Cureton
    International
    URL courte
    5361
    S'abonner

    Les nouvelles audiences sur l'extradition du fondateur du site WikiLeaks Julian Assange sont prévues pour le 18 novembre. Le rapporteur spécial de l'Onu sur la torture, Nils Melzer, a déclaré que Julian Assange souffrait de tortures psychologiques, et que sa santé pourrait ne pas tenir le coup.

    John Shipton, père de Julian Assange a expliqué dans une interview à Sputnik dans quel état se trouvait son fils, s'il comptait demander un asile politique en Russie et si la Suède et le Royaume-Uni lui verseraient une indemnisation financière.

    Quand avez-vous vu votre fils pour la dernière fois?

    Mercredi dernier. J'ai passé deux heures avec Julian après le déjeuner. Il est dans un mauvais état. Après tant d'années de persécutions son état de santé a sérieusement souffert. Nous espérons qu'il pourra se rétablir si les circonstances évoluaient rapidement.

    Avez-vous demandé, via les avocats, une aide médicale urgente pour Assange?

    Il reçoit une aide médicale en prison. Mais nous insistons pour que cette aide soit administrée par des médecins qui seraient personnellement choisis par Julian.

    Êtes-vous d'accord avec le rapporteur spécial qui affirme qu'Assange pourrait mourir de telles tortures psychologiques?

    Oui, je partage entièrement cet avis. Nils Melzer exprime fermement son avis, et il doit toujours être appuyé par l'expertise et les connaissances.

    Il a déclaré également qu'en réalité les autorités britanniques punissaient Assange parce qu'il avait publié des informations, et que cela n'avait rien à voir avec les accusations à son égard.

    C'est la vérité. Il n'y a pas de poursuites judiciaires sur le fond contre Julian. Il n'a rien fait de mal. Les seules accusations du Royaume-Uni qui le visent sont extraterritoriales. Julian n'était pas aux États-Unis. Il était en Angleterre. Ses publications concernaient l'Europe. Et c'est un problème européen. Il existe des restrictions sur la juridiction émises par le Parlement européen et les responsables européens pour que les poursuites contre Julian cessent.

    Pensez-vous qu'il pourrait actuellement demander l'asile dans un autre pays, la Russie par exemple?

    Je voudrais que Julian rentre à la maison dans sa famille, auprès de moi, de sa mère, et c'est en Australie.

    Vous savez, je voudrais venir en Russie. Julian y a voyagé sur le Transsibérien. Mais je voudrais qu'il rentre à la maison.

    Que pensez-vous du travail de Julian toutes ces années? Êtes-vous fier de votre fils? Selon vous, a-t-il tout fait comme il fallait?

    Oui, il est même indiscutable que ce qu'il a fait est important pour des millions de gens. Je vous cite un exemple. Les habitants de l'archipel des Chagos ont été abandonnés par le Royaume-Uni à l'île Maurice. Puis une autre île a été transmise aux États-Unis pour construire une base aérienne, qui s'appelle Diego Garcia. Sur la base des données et informations rendues publiques par WikiLeaks, les habitants des Chagos ont saisi la Cour internationale de justice de l'Onu et ont gagné l'affaire contre le Royaume-Uni.

     

    Le groupe d'experts de l'Onu sur la détention arbitraire a exigé de la Suède et du Royaume-Uni de verser à Assange une indemnisation pour les années de persécutions qu’ils a subies. Avez-vous été contacté par les représentants de ces pays à ce sujet?

    Non, pas encore. Pas un mot sur les indemnités. Seulement la poursuite des poursuites judiciaires.

    Ressentez-vous une pression par rapport à votre activité?

    Non. J'ai simplement une tâche, la cause noble du combat pour mon enfant. Je suis certain que vous attendriez la même chose de votre propre père.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Tags:
    WikiLeaks, Julian Assange
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik