Ecoutez Radio Sputnik
    Une manifestation à la frontière entre la France et l'Espagne

    Des sprays au poivre et des matraques: la police accueille des manifestants catalans – vidéos

    © AFP 2019 RAYMOND ROIG
    International
    URL courte
    269
    S'abonner

    Des manifestants indépendantistes catalans, qui ont bloqué l’autoroute entre la France et l’Espagne ce 11 novembre, ont été reçus par les sprays au poivre et les matraques de la police française qui a utilisé la force pour restaurer la circulation, selon des séquences et photos relayées sur les réseaux sociaux.

    La police française a utilisé la force pour disperser des manifestants indépendantistes catalans qui ont bloqué ce 11 novembre un passage frontalier sur l'autoroute AP-7 reliant la région espagnole de Catalogne à la France. Ils avaient d’ailleurs l’intention de faire durer l’action jusqu’au 13 novembre.

    Sur des vidéos relayées sur les réseaux sociaux, les forces de l’ordre françaises ont utilisé des sprays au poivre et des matraques afin de faire bouger les manifestants qui se sont assis sur l’autoroute.

    Par la suite, la police a déplacé les véhicules et les ordures qui avaient également été utilisés pour le blocus de l’autoroute dans le but de rétablir la circulation entre les deux pays.

    Cette autoroute choisie pour le blocus est la principale artère entre la France et l’Espagne.

    Le blocus de l’autoroute entre la France et l’Espagne

    Lors d’une manifestation, la circulation a été coupée dans les deux sens, a déclaré à Reuters un porte-parole de la police catalane. Environ 80 personnes bloquent la route à La Jonquera, certaines du côté français et d'autres en Espagne.

    Cette démarche est intervenue au lendemain des élections législatives en Espagne. L’action a été revendiquée par la plateforme Tsunami démocratique, qui avait organisé une tentative de blocage de l'aéroport de Barcelone en octobre dernier.

    Ayant appelé la veille au blocage de la zone frontalière, en voiture ou à pied, Tsunami démocratique considère qu'il s'agit de son «action la plus ambitieuse», tout en souhaitant la faire durer trois jours en signe de protestation contre les peines infligées pour l'organisation du référendum en 2017.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Végane depuis cinq ans, elle mange de la viande et s’étonne des résultats
    Tags:
    Espagne, France, manifestation, force, police
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik