International
URL courte
19745
S'abonner

Bachar el-Assad a comparé les actions des États-Unis en Syrie à celles des nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, lors d’un entretien accordé à Sputnik et la chaîne Rossiya 24. Selon le Président syrien, Washington cherche à prendre le contrôle du pétrole qui ne lui appartient pas.

Les États-Unis peuvent être comparés au régime nazi puisqu’ils introduisent des troupes dans d’autres pays et violent le droit international «rien que pour le pétrole», a déclaré jeudi 14 novembre le Président syrien Bachar el-Assad dans une interview accordée à Sputnik et la chaîne de télévision Rossiya 24.

«Le pétrole était l’un des éléments les plus importants qui ont poussé Hitler à attaquer l'URSS durant la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui, les États-Unis font la même chose: ils imitent les nazis. Nous pouvons donc, tout simplement, comparer la politique américaine actuelle à celle des nazis: expansion, invasion, atteinte aux intérêts d'autres peuples, violation du droit international, des normes internationales, des principes humanitaires, etc., - rien que pour le pétrole», a indiqué M.el-Assad.

Le régime politique US «fondé sur les groupes criminels»

Selon le Président syrien, les États-Unis peuvent être considérés comme des bandits «parce qu’ils volent le pétrole» et aussi parce qu’il s’agit d’un «État fondé, en tant que régime politique, sur les groupes criminels».

«Le Président américain ne représente pas un État, il est plutôt le directeur exécutif d’une entreprise, derrière lequel il y a un conseil d’administration, qui représente les grandes entreprises américaines, qui sont les vraies propriétaires du pays. Il s’agit des compagnies pétrolières, de l'industrie de l'armement, des banques et d'autres lobbys», a noté M.el-Assad, répondant par l’affirmative à la question de savoir s’il considérait la politique des États-Unis comme un banditisme d’État.

Le chef du Pentagone Mark Esper avait précédemment déclaré que les États-Unis défendraient les gisements pétroliers syriens et utiliseraient la force pour déjouer les tentatives d’en prendre le contrôle.

«C’est naturellement le résultat du fait que ce système américain est dirigé par des entreprises qui œuvrent pour leur propre intérêt […]. Quelle différence y a-t-il entre cette politique et les méthodes des nazis? Quelqu'un du système américain peut-il nous donner une réponse à cette question? Je ne pense pas», a conclu M.el-Assad.

Les soldats américains contrôlent le pétrole syrien

Près de 90% de la production pétrolière syrienne est concentrée sur la rive est de l’Euphrate.

Début novembre, l’agence d’information Anadolu a annoncé que les soldats de l’armée américaine avaient repris les patrouilles dans la zone de 40 km entre les régions de Rumeilan et de Qahtaniya, près de la frontière syro-turque.

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Macron n’inspire plus confiance aux Français et recourt à l’«autodéfense agressive», selon la presse allemande
Des passagers maîtrisent un homme avec une crosse dépassant de son sac dans le TER
Tags:
nazisme, pétrole, États-Unis, Bachar el-Assad, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook