International
URL courte
121055
S'abonner

Capturée par les terroristes de Daech* il y a quelques années, la centrale hydroélectrique de Tichrine est revenue sous le contrôle des autorités syriennes et fournit désormais sans interruption de l'électricité dans les gouvernorats de Raqqa et d'Alep.

La centrale hydroélectrique de Tichrine, la deuxième de Syrie, dans le gouvernorat d’Alep, est désormais sous le contrôle des forces gouvernementales, a déclaré Boris Fomitchev, porte-parole des forces russes présentes dans le pays.

«Désormais, elle [la centrale de Tichrine, ndlr.] est libérée grâce aux efforts et au courage du peuple syrien. [...] Elle a commencé à fonctionner et fournit de l'électricité dans les gouvernorats d'Alep et de Raqqa. Les gens travaillent tranquillement, il n'y a pas de terrorisme ici», a-t-il déclaré.

Daech* perd des sites stratégiques

À partir du lundi 18 novembre, la police militaire russe commence à patrouiller les environs de cette installation d'importance stratégique.

La centrale hydroélectrique de Tichrine a été construite sur l'Euphrate par des ingénieurs russes et syriens il y a 20 ans. Sa capacité est d'environ 630 mégawatts. Ces dernières années, elle a été sous le contrôle de Daech*.

À la mi-novembre, les forces gouvernementales ont également pris sous leur contrôle la plus grande centrale hydroélectrique du pays à Tabka, dans le gouvernorat de Raqqa.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
L'ex-Président égyptien Hosni Moubarak est mort
Tags:
Euphrate, Daech, Damas, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook