Ecoutez Radio Sputnik
    Sergueï Lavrov

    Lavrov estime que les conditions pour un sommet au format Normandie «ont mûri»

    © Sputnik . Mikhail Voskresenskiy
    International
    URL courte
    2222
    S'abonner

    À l’approche du sommet au format Normandie qui se tiendra à Paris, le ministre russe des Affaires étrangères a tenu à souligner que, selon lui, cette rencontre était possible car les conditions avaient «mûri» et que les participants verraient l’absence d’alternative aux accords de Minsk.

    Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a estimé que le moment était venu pour un sommet au format Normandie, soulignant que les conditions y étaient désormais favorables, compte tenu que les chefs d’États avaient réussi à se mettre d’accord pour qu’il puisse avoir lieu en décembre prochain.

    «Si les quatre pays participants au sommet au format Normandie sont prêts à se rencontrer le 9 décembre, les conditions "ont mûri". Nous n’avons pas mis en avant d’exigences artificielles pour cette réunion, et la seule chose que nous voulions était que les participants à la rencontre au format Normandie respectent leurs propres décisions, prises en 2015 et 2016, et sabotées par le régime [de l'ex-Président ukrainien Petro, ndlr] Porochenko», a-t-il déclaré.

    Qui plus est, lors de la conférence de presse tenue à Moscou, Sergueï Lavrov a exprimé l’espoir que les membres de ce sommet confirment qu’il n’y a pas d’autre choix que d’appliquer les accords de Minsk.

    «Nous nous attendons à ce qu’ils utilisent leurs relations avec Kiev pour qu’ils comprennent aussi là-bas qu'il n'existe pas d'alternative aux démarches dans le sens d’une mise en œuvre des accords de Minsk», a-t-il ajouté.

    Enfin, le chef de la diplomatie russe a tenu à souligner que la France, comme hôte de cette rencontre, aiderait à éclaircir toutes les ambigüités qui pourraient persister avant le sommet, ainsi que lors de la réunion elle-même.

    «Nous espérons que nos collègues français, en tant qu’hôtes du sommet au format Normandie, feront tous les efforts pour éliminer toute ambiguïté et que ce sommet confirmera clairement le caractère irréversible et l’absence de toute alternative à l’acheminement vers l’application des accords de Minsk», a-t-il conclu.

    Un nouveau sommet au format Normandie

    Lors du sommet du G7 à Biarritz, Emmanuel Macron avait évoqué la nécessité d’une nouvelle entrevue des dirigeants ukrainien, russe, allemand et français.

    Un sommet au format Normandie, réunissant l'Allemagne, la France, la Russie et l'Ukraine, se tiendra à Paris le 9 décembre pour la première fois depuis 2016. La présidence française a déclaré espérer que le sommet permettrait «d'ouvrir une nouvelle séquence de mise en œuvre des accords de Minsk». 

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Tags:
    Russie, France, format Normandie, Sergueï Lavrov, politique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik