Ecoutez Radio Sputnik
    Jeanine Anez

    Bolivie: la Présidente par intérim aurait été visée par une tentative d’attentat

    © AFP 2019 AIZAR RALDES
    International
    URL courte
    Crise politique en Bolivie et départ d'Evo Morales en novembre 2019 (32)
    14257
    S'abonner

    Le ministre du Gouvernement bolivien, Arturo Murillo, a annoncé lundi 18 novembre qu’un groupe de criminels avait essayé d’attenter à la vie de la Présidente par intérim, Jeanine Añez, lui conseillant d’annuler son déplacement vers la ville de Trinidad.

    Lors d’une conférence de presse à La Paz, lundi 18 novembre, le ministre du Gouvernement de la Bolivie (anciennement ministre de l’Intérieur), Arturo Murillo, a dévoilé une tentative d’assassinat sur la Présidente par intérim du pays, Jeanine Añez, a rapporté Correo del Sur. Il lui a donc conseillé d’annuler son déplacement à Trinidad, capitale du département de Beni, qui célébrait l’anniversaire de sa création.

    Les autorités ont affirmé avoir identifié un groupe criminel, sur la base de quatre systèmes de renseignement, qui ont confirmé que la vie de la Présidente était en danger si elle effectuait ce voyage. Des Vénézuéliens, Cubains et Colombiens figureraient parmi les suspects, et seraient à la solde de trafiquants de drogues et de l’ancien ministre, Juan Ramon Quintana. Le ministre actuel a refusé de divulguer davantage d’informations, puisqu’elles ont trait à la sécurité de l’État, a indiqué le quotidien bolivien.

    «Nous avons une Présidente forte et courageuse», a souligné Arturo Murillo, appelant le peuple bolivien à devenir «les soldats du processus de transition».

    Démission de Morales

    Evo Morales a annoncé sa démission le 10 novembre, après que les forces armées et la police boliviennes lui ont demandé de quitter ses fonctions pour assurer la stabilité du pays. Il avait gagné les élections du 20 octobre, mais sa réélection a conduit à une vague de protestations et son principal rival, Carlos Mesa, avait refusé de reconnaître les résultats du scrutin. Par la suite, l'Organisation des États américains (OEA) avait fait état dans son rapport de fraudes commises lors de cette élection.

    L’ancien Président se trouve au Mexique depuis le 12 novembre, où il a obtenu l’asile politique.

    Premiers actes de la nouvelle Présidente

    Jeanine Añez est devenue la Présidente par intérim de Bolivie, le 13 novembre. Auparavant, elle était deuxième vice-présidente du Sénat. Depuis, la Bolivie a annoncé son retrait de l’Alliance bolivarienne (ALBA), et a affirmé son intention de quitter l’Union des nations sud-américaines (UNASUR).

    Par ailleurs, près de 80% des ambassadeurs de Bolivie nommés sous Evo Morales ont été démis de leur fonction; il en va de même pour le représentant de la Bolivie à l’ONU, Sacha Llorenti. Selon la nouvelle ministre bolivienne des Affaires étrangères, Karen Longaric, ceux-ci n’étaient pas des diplomates de carrière, mais des agents politiques de l’ex-Président bolivien.

    Dossier:
    Crise politique en Bolivie et départ d'Evo Morales en novembre 2019 (32)

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Tags:
    présidente, criminels, tentative d'assassinat, Evo Morales, Bolivie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik