Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    Afrique: Poutine prêt à «transformer les relations au niveau politique en projets économiques concrets»

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    International
    URL courte
    1371
    S'abonner

    Revenant sur le récent sommet Russie-Afrique, le Président russe s’est montré satisfait des résultats, laissant entendre qu’il envisageait de développer des liens économiques avec ce continent.

    La Russie cherchera à développer ses relations économiques avec l’Afrique, a déclaré Vladimir Poutine un mois après le premier sommet Russie-Afrique qui s’est déroulé à Sotchi.

    «Aucune demande du genre "donnez-nous de l’argent", "aidez-nous", "financez cela" n’a été formulée. Rien de pareil n’a eu lieu. Il y avait de l’intérêt et des propositions de travailler ensemble concernant des investissements motivés par la conjoncture du marché, de développer certains secteurs», a-t-il indiqué lors du forum d'investissement Russia Calling.

    Il a noté que l’ambiance du sommet de Sotchi lui avait rappelé une «réunion de famille».

    Évoquant les perspectives de coopération avec le continent africain, Vladimir Poutine s’est dit déterminé à  «transformer les relations au niveau politique en projets économiques concrets».

    Sommet historique

    Le sommet Russie-Afrique s’est déroulé du 23 au 24 octobre 2019 à Sotchi sous la coprésidence de Vladimir Poutine et de son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Il s’agit de la première rencontre de ce niveau dans l’Histoire des relations russo-africaines. Tous les chefs d’État de l’ensemble du continent africain, ainsi que les dirigeants des plus grandes organisations et associations de la région, y ont été invités.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Tags:
    projet, économie, Vladimir Poutine, Afrique, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik