International
URL courte
0 162
S'abonner

En 2011, ce couple a été condamné par défaut à la prison à vie pour le meurtre d’un ressortissant britannique en 1996.

Le Franco-Ivoirien Jean-Claude Lacote et la Belge Hilde Van Acker, personnes parmi les plus recherchées en Europe pour le meurtre d'un ressortissant britannique en 1996, ont été arrêtés à Abidjan mercredi et jeudi, a appris l'AFP de sources concordantes en Côte d'Ivoire et en Belgique.

«Hilde Van Acker et Jean-Claude Lacote, qui figurent sur la liste "Most Wanted Europe" d'Europol, ont été arrêtés par la gendarmerie», a affirmé à l'AFP une source sécuritaire à Abidjan.

«Les deux personnes ont été arrêtées à Abidjan, M.Lacote mercredi soir et Mme Van Acker jeudi matin», a confirmé à l'AFP Céline D'Havé, porte-parole du parquet à Bruges, section brugeoise du parquet de Flandre occidentale.

M.Lacote, 53 ans, et Mme Van Acker, 56 ans, ont été condamnés en 2011 par défaut à la prison à perpétuité par la cour d'assises de Bruges pour le meurtre en 1996 dans la station balnéaire du Coq du ressortissant britannique Marcus John Mitchell, tué de deux balles dans la tête.

Cette arrestation met fin à une cavale de plus de 20 ans. Le couple avait été «arrêté mais peu de temps» au début de l'enquête, a indiqué Mme D'Havé.

L'affaire, mêlant escroquerie, trafic de drogue et une somme équivalente à plusieurs centaines de milliers d'euros, avait fait grand bruit à l'époque dans la presse belge.

Le parquet belge va demander à la Côte d'Ivoire leur extradition. Une fois sur le sol belge, ils seront sous le coup de leur condamnation de 2011 à la réclusion criminelle à perpétuité. Ils disposeront de 15 jours pour faire opposition, c'est-à-dire demander à être rejugés.

Lire aussi:

Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Le pétrole iranien au Venezuela: les dessous d’une manœuvre stratégique «face à un même adversaire»
Un enfant disparaît toutes les 10 minutes en France, voici la cause principale
Rachida Dati se confie sur son mariage «forcé» avec «un Algérien»
Tags:
meurtre, couple, Europol, Abidjan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook