Ecoutez Radio Sputnik
    Mer de Chine méridionale

    Un «accident radiologique» détecté en mer de Chine méridionale

    © Flickr / Naval Surface Warriors
    International
    URL courte
    2263
    S'abonner

    Des officiels russes ont fait état d’un «accident radiologique» survenu en mer de Chine méridionale. Cependant, il ne présente selon eux aucun danger pour la population.

    Une augmentation du rayonnement de fond a été récemment observée en mer de Chine méridionale en lien avec un «accident radiologique», a annoncé vendredi 22 novembre l’agence fédérale russe de protection des consommateurs Rospotrebnadzor.

    Le service se réfère aux données recueillies par le Système mondial de surveillance de l’environnement. Rospotrebnadzor affirme également avoir intensifié ses contrôles dans la zone concernée et a précisé qu’aucun danger ne pesait sur la population russe.

    Mais dans le même temps aucun officiel n’a pour le moment fourni de détails sur la nature et l’ampleur de l’incident en question.

    Des sous-marins US présents dans la zone

    Le 20 novembre, le blog Hal Turner Radio Show a fait état d’une explosion survenue en mer de Chine méridionale. Selon les «sources militaires» citées par l’auteur du blog, régulièrement accusé de diffusion de fausses informations, la puissance de l’explosion se situait entre 10 et 20 kilotonnes d’équivalent TNT, soit la puissance des bombes larguées sur Hiroshima et Nagasaki.

    Les agences de presse rappellent que des sous-marins nucléaires américains sont déployés dans la région. Il est donc probable que l’explosion ait endommagé un de leurs submersibles. Ni Washington ni Pékin n’ont pour le moment commenté cette information.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Tags:
    Rospotrebnadzor, danger, radioactivité, accident nucléaire, Mer de Chine méridionale
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik