International
URL courte
432267
S'abonner

D'après l’ex-députée ukrainienne Nadejda Savtchenko, qui a évoqué le projet de loi sur l’autorisation de vendre des terres agricoles dans le pays, la «vie ne vaudra absolument rien» et «l’Ukraine cessera d’exister» prochainement.

Le projet de loi qui prévoit d'autoriser la vente de terres agricoles en Ukraine ruinera la souveraineté du pays, a déclaré à la chaîne ukrainienne KRT Nadejda Savtchenko, ancienne députée au parlement. Qui plus est, a-t-elle affirmé, les parlementaires réalisent les retombées que pourrait avoir ce document, mais se proposent tout de même de l’adopter.

«Nous n’aurons pas de liberté et notre vie ne vaudra absolument rien», a-t-elle indiqué.

Nadejda Savtchenko a ajouté avoir collé sur les portes des bureaux parlementaires des tracts appelant à suspendre l’adoption de ce projet de loi. Les députés doivent sentir qu’ils se heurtent à «une résistance», a-t-elle noté.

«L’Ukraine cessera d’exister»

Elle a ajouté qu’il était indispensable d’avoir une discussion sur le problème avec des représentants du pouvoir et de lutter contre avant «qu’il ne soit trop tard».

«Si cette loi est adoptée, je peux vous dire que dès 2023, l’Ukraine cessera d’exister sur la carte du monde. Et vous verrez, ils le feront», a-t-elle encore souligné.

Elle a toutefois exprimé l’espoir qu’il soit possible d’enrayer l’adoption de ce document.

L'ex-Première ministre Ioulia Timochenko a d’ores et déjà qualifié une éventuelle adoption de ce projet de loi d’une des plus grandes tragédies de l’Histoire du pays.

Le député Vadim Rabinovitch a estimé pour sa part que cette décision «avait vendu l’Ukraine sous les yeux du pays tout entier».

Ouverture du marché des terres

Le parlement ukrainien a adopté la semaine dernière en première lecture le projet de loi qui annule, à partir d’octobre 2020, le moratoire sur la vente de terres agricoles qui est en vigueur en Ukraine depuis 14 ans. En effet, le document a été soutenu par 240 parlementaires, le nombre de voix requis étant de 226.

Selon ce projet de loi, des terrains pourront être achetés par des personnes physiques et morales ukrainiennes, des communautés territoriales, ainsi que des pays étrangers. En outre, les terres agricoles pourraient revenir en propriété à des étrangers et des apatrides s’ils en héritent, mais devront vendre le terrain dans le courant d’un an.

Lire aussi:

Covid-19: Boris Johnson transféré aux soins intensifs
Plus de 800 morts dus au Covid-19 en France en 24h - vidéo
La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Tags:
terres arables, projet de loi, parlement, Ukraine, Nadejda Savtchenko
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook