International
URL courte
1110
S'abonner

Un avion petit porteur de la compagnie privée congolaise Busy Bee avec une quinzaine de passagers à bord s'est écrasé dimanche matin au décollage sur un quartier populaire de Goma, dans l'est de la RDC, annonce l'AFP se référant à la compagnie et des témoins.

L'avion de type Dornier devait assurer la rotation vers Beni à 350 km au nord de Goma, selon un membre de la compagnie. Il s'est écrasé sur l'un des quartiers densément peuplés qui entourent l'aéroport de Goma. Aucun bilan fiable n'était encore disponible.

Il n'y aurait aucun survivant parmi les 15 à 20 personnes qui avaient pris place à bord du petit porteur de la compagnie privée congolaise Busy Bee, d'après un responsable de l'aéroport de Goma, Richard Mangolopa, joint par un correspondant de l'AFP.

«Six corps viennent d'être retirés. Les équipes (de secours) continuent à fouiller», a déclaré le maire de Goma Timothée Muissa Kiesse à un correspondant de l'AFP.

L'avion de type Dornier-228 devait assurer la rotation vers Beni et Butembo à 350 km au nord de Goma, selon un membre de la compagnie. Il s'est écrasé sur l'un des quartiers densément peuplés qui entourent l'aéroport de Goma.

«Il y avait 17 passagers à bord et deux membres d'équipage. Il a décollé vers 9h-9h10 (07H00 GMT)», a indiqué à l'AFP Héritier Said Mamadou, chargé de la réservation au sein de la compagnie.

La direction est réunie dans l'attente des résultats d'une enquête technique menée par une équipe sur le terrain.

Busy Bee est une compagnie récente qui dispose de trois appareils pour desservir les zones enclavés de la province du Nord-Kivu de Beni et Butembo.

Lire aussi:

Macron met en garde contre une «accélération extrêmement forte» de la propagation du coronavirus
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Une étudiante arrêtée pour avoir justifié le meurtre de Samuel Paty
Didier Raoult se voit refuser l’usage exceptionnel de l’hydroxychloroquine
Tags:
avion léger, crash d'avion, crashs, République démocratique du Congo (RDC)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook