International
URL courte
3274
S'abonner

Après avoir lancé une campagne de sensibilisation sur la pédopornographie, l’association belge Child Focus a dû s’excuser et reconnaître avoir «sous-estimé» les souffrances qu’on vécues les victimes. Or, la campagne retentissante a tout de même atteint son objectif, le groupe ayant reçu beaucoup de signalements de victimes.

La fondation belge Child Focus, chargée de la protection des enfants disparus et exploités sexuellement, a lancé une campagne controversée dont les images réalistes ont suscité une l’indignation et l’incompréhension, selon la presse belge. L’association s’est excusée auprès des victimes de pédophilie.

«Nous avons vraisemblablement sous-estimé la souffrance que les victimes ont endurée», a déclaré ce dimanche 24 novembre Heidi De Pauw, la directrice de Child Focus sur le plateau de l’émission De Zevende Dag (VRT).

Tandis que «d’autres genres de délits on peut les voir dans des films, dans des livres, à la télé, mais quand on parle de l’abus sexuel des enfants, c’est très difficile de s’imaginer ça», constate-t-elle, citée par la chaîne RTL.

«C’est pour ça que Child Focus a choisi de faire cette campagne assez choquante, ça c’est vrai, mais l’abus sexuel d’un enfant est encore plus choquant», souligne-t-elle.

La campagne de la discorde

Sur la séquence de la fondation, on voit deux acteurs adultes, une femme et un homme, endossant respectivement les rôles de victime et de pédophile. Une légende précise: «Dans la vidéo d’origine, il s’agit d’un enfant de huit ans».

La dirigeante de Child Focus a relevé, intervenant à De Zevende Dag, que la campagne avait été créée en coopération avec des victimes. Limitée dans le temps, celle-ci sera bientôt hors-ligne.

En outre, malgré les critiques, Mme De Pauw a constaté que la campagne sur la pédopornographie était une réussite, vu que la fondation avait reçu grâce à elle de nombreux signalements de la part de victimes.

Lire aussi:

Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
Dispersion des manifestants à Minsk, la police utilise des grenades assourdissantes - vidéos
Les Français tués au Niger étaient en mission humanitaire, selon la Défense nigérienne
Tags:
Belgique, victimes, pédophilie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook