International
URL courte
14323
S'abonner

Les autorités iraniennes affirment avoir détecté des partisans de groupes terroristes parmi les instigateurs des troubles qui ont récemment secoué le pays.

Des partisans de diverses organisations terroristes ont été détectés parmi les participants aux émeutes qui se sont produites dans plusieurs villes iraniennes, a annoncé le gouverneur de la province de Kermanchah, Houshang Bazvand, cité par la chaîne Press TV.

Selon lui, les fauteurs de troubles soutenaient des groupes tels que Daech* ou l’Organisation des moudjahidines du peuple iranien (OMPI). Ces derniers auraient «attaqué les policiers au même titre que les citoyens ordinaires» et «causé de graves dommages à la propriété publique et à de nombreuses entreprises commerciales».

Les soutiens des terroristes ont été arrêtés et seront traduits en justice, a indiqué le responsable.

Téhéran affirme avoir rétabli l’ordre

Une vague de contestation et de violences a secoué la République islamique après une forte hausse du prix de l’essence. Téhéran affirme avoir ramené le calme après plusieurs jours de troubles. Selon l’agence de presse Fars, 180 «meneurs des émeutes» ont été identifiés et arrêtés.

Pour sa part, le Haut-Commissariat de l’Onu aux droits de l’Homme avait parlé mardi 19 novembre de «plus de 1.000» arrestations en Iran. Alors que les autorités iraniennes ont fait état de cinq décès au cours des émeutes, l’Onu a dit craindre «des dizaines» de morts.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

La France passe la barre des 10.000 décès et enregistre 518 nouveaux cas graves de Covid-19
«C'est n'importe quoi!»: l’exécutif dément les dates du déconfinement annoncées en direct par Hanouna
«Aphrodisiaque», la viande de chien est réservée aux hommes, dans le nord du Togo
Tags:
Organisation des moudjahiddines du peuple iranien (OMPI), Daech, émeutes, manifestation, protestations, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook