Ecoutez Radio Sputnik
    médecins russes en Syrie

    La Russie transfère une unité médicale dans le nord de la Syrie

    © Sputnik . Mikhail Voskresensky
    International
    URL courte
    1413
    S'abonner

    Les premiers spécialistes d’une unité médicale sont arrivés dans la base de la police militaire russe aux environs de Kobané (nord de la Syrie) pour accorder une assistance médicale à la population locale.

    Un hélicoptère Mi-8 a acheminé à Kobané (nord de la Syrie) des médecins russes et des médicaments et équipements indispensables pour dispenser des soins médicaux aux civils.

    Selon le chirurgien Sergueï Ponomarev, ceux-ci étaient depuis longtemps privés de l’assistance médicale indispensable.

    «Des maladies chroniques n’ont pas été soignées, certains cas graves non plus. Nous sommes prêts à travailler ici autant qu’il le faudra. Notre unité médicale sera bientôt au complet. Je pense que nous pourrons accueillir une centaine de patients par jour», a-t-il raconté aux journalistes.

    Le poste est doté de tout le nécessaire

    Les médecins ont déployé leur poste trois heures seulement après leur arrivée. Ils ont emporté avec eux tous les médicaments et équipements possibles, y compris un appareil permettant de passer des radios, des échographies ou d’organiser via satellite des consultations avec des experts en Russie.

    D’autres spécialistes sont attendus prochainement

    Pour le moment, trois médecins sont sur place: un généraliste, un chirurgien et un traumatologiste assistés d’un interprète.

    Plusieurs autres spécialistes et des véhicules médicaux arriveront dans quelques jours. Les médecins pourront alors se rendre dans les villages avoisinants pour soigner les malades qui ne sont pas transportables.

    Opération turque contre les Kurdes

    Avec l'aide de leurs supplétifs syriens, les forces turques ont lancé le 9 octobre une offensive dans le nord-est de la Syrie pour éloigner de leur frontière la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG).

    Le 22 octobre à Sotchi, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont adopté un mémorandum sur les patrouilles conjointes dans le nord syrien.

    Aux termes de l'accord avec Moscou, les forces kurdes ont abandonné leurs positions à la frontière et des patrouilles menées par l'armée turque et l'armée russe ont été mises en place. La première a eu lieu le 1er novembre.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Tags:
    équipements, poste, médecine, Kobané
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik