International
URL courte
6716737
S'abonner

Le chef des Gardiens de la révolution islamique a menacé les USA et Israël de «destruction» s’ils «franchissent les lignes rouges», sans donner plus de précision.

Si les États-Unis, Israël et l’Arabie saoudite «franchissent les lignes rouges de Téhéran», ils seront détruits, a promis le commandant en chef du Corps des gardiens de la révolution islamique, le général Hossein Salami, lors d’un discours télévisé.

«Nous avons fait preuve de retenue et de patience face aux mouvements hostiles de l’Amérique, du régime sioniste et de l’Arabie saoudite contre la République islamique d’Iran. Mais nous les détruirons s’ils franchissent nos lignes rouges», a annoncé M.Salami cité par le Jerusalem Post.

Ces déclarations interviennent après deux semaines de contestation en Iran, provoquée par la brusque augmentation du prix de l’essence. Lundi 25 novembre, des Iraniens ont répondu favorablement à l’appel des autorités à défiler à Téhéran pour dénoncer «les émeutes» qui avaient secoué le pays.

Téhéran évoque 180 arrestations, l’Onu un millier

L’agence Fars a annoncé que 180 «meneurs des émeutes» ont été identifiés et arrêtés dans le pays. Pour sa part, le Haut-Commissariat de l’Onu aux droits de l’Homme a parlé de «plus de 1.000» arrestations en Iran.

Alors que les autorités iraniennes font état de cinq décès au cours des troubles, l’Onu craint «des dizaines» de morts. Le gouverneur de la province de Kermanchah a récemment affirmé que des partisans de diverses organisations terroristes dont Daech* avaient été repérés parmi les participants aux émeutes.

* Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Comment les policiers ont justifié les coups portés sur le producteur de musique à Paris
Trump annonce à quelle condition il quittera la Maison-Blanche
Le navire russe devant poser le Nord Stream 2 rentre d'Allemagne à Kaliningrad
Tags:
menaces, Israël, Arabie Saoudite, États-Unis, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook