International
URL courte
131544
S'abonner

Des points communs ont été remarqués entre le nouveau Cybertruck d’Elon Musk et le blindé Falcatus des forces spéciales du FSB par un journaliste russe qui a posté un tweet avec les photos des deux, se demandant si c’était une coïncidence.

Le journaliste russe Vladimir Soloviov a trouvé une certaine ressemblance entre le nouveau pickup électrique d’Elon Musk, le Cybertruck, et le blindé Falcatus mis au point pour le Centre spécial du Service de sécurité russe (FSB).

Il a posté des photos des deux véhicules, invitant à constater les similitudes entre eux et se demandant s’il s’agissait d’une coïncidence.

Les internautes ne se sont pas fait prier et ont été nombreux à réagir. Les uns ont ironisé: «Sauf que la vitre de notre véhicule résiste à des tirs de mitraillettes à une distance de 30 mètres», tandis que les autres ont affirmé: «Ce n’est pas une coïncidence, c’est la tendance!»

C’est la semaine dernière que Tesla a dévoilé son nouveau véhicule électrique.

«Des améliorations à apporter»

Le Cybertruck a vécu une mésaventure lors de sa présentation. En effet, lors d’un test de solidité, une boule d’acier d'un kilo lancée contre une vitre du véhicule a endommagé celle-ci. Pourtant, Elon Musk a gardé le sourire et simplement affirmé qu’il y avait «des améliorations à apporter».

Par la suite, il a soumis le véhicule à un nouveau test, qui s’est passé sans anicroche.

Le Cybertruck, futur pickup électrique de six places, sera décliné en trois modèles, allant de 39.900 dollars pour 400 km d'autonomie à 69.900 dollars pour 800 km d'autonomie.

Lire aussi:

«Une opération inadmissible»: LREM se lance dans une campagne d’affichage illégale dans toute la France
Guerre au Haut-Karabakh: «Erdogan cherche à mettre la pression sur Poutine», selon Tahhan
«Un objet enfoncé dans le crâne»: violent meurtre de deux femmes à Paris
Tags:
journalistes, FSB, véhicules blindés, Elon Musk
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook