Ecoutez Radio Sputnik
    Violent séisme en Albanie, Tirana

    Violent séisme en Albanie: «il n’y a presque pas eu de panique»

    © AFP 2019 GENT SHKULLAKU
    International
    URL courte
    Puissant séisme en Albanie (6)
    0 23
    S'abonner

    Un tremblement de terre de magnitude 6,4 s’est produit aux premières heures de ce mardi 26 novembre en Albanie. Une collaboratrice serbe de l'Office régional de coopération pour la jeunesse des Balkans, à Tirana, a évoqué au micro de Sputnik les minutes qui ont suivi le séisme.

    Vladica Jovanovic, collaboratrice serbe de L'Office régional de coopération pour la jeunesse des Balkans à Tirana, a déclaré à Sputnik qu’elle était absente de la capitale albanaise en septembre –lors du premier séisme-, mais que cette fois, elle n’avait eu peur que pendant les premières secondes où le sol s’est mis à trembler.

    «Nous nous sommes réveillés peu avant quatre heures du matin, tout tremblait dans la maison, et nous avons dû descendre dans la rue», a raconté l’interlocutrice de Sputnik Vladica Jovanovic.

    Et d’ajouter que tout le monde était déjà dehors.

    «Nous habitons cette partie de la ville qui abonde en cafés et restaurants. Une demi-heure plus tard, ils se sont ouverts, et les gens ont pu se réchauffer, en buvant du thé ou du café. Les enfants, tout comme leurs parents, étaient aussi là, dehors emmitouflés jusqu'aux oreilles dans des couvertures. Tous ont sorti de leur appartement tout ce qu’ils pouvaient. Notre immeuble s’est avéré solide, ne portant aucune fissure, mais la plupart des maisons tout autour étaient visiblement abîmées en fonction de la qualité du bâtiment», a poursuivi la Serbe.

    Selon cette dernière, les murs de certains édifices se sont complètement effondrés. Par endroits, les trottoirs se sont lézardés.

    «Membres d’une organisation internationale, nous sommes nombreux dans notre quartier. Nous nous sommes vite ressaisis et nous nous sommes mis à nous chercher les uns les autres. C’était l’unique moyen de nous persuader que tous allaient bien. Bien des collègues habitent seuls. J’ai de la chance, je cohabite avec une amie albanaise. Mais beaucoup habitent seuls et ne parlent pas albanais. On craignait pour eux. Quoi qu’il en soit, il n’y a presque pas eu de panique», a résumé Mme Jovanovic.

    Un séisme parmi les plus puissants qu'ait connus l'Albanie depuis des décennies s’est produit ce mardi 26 novembre. Dans la nuit, peu avant 3 heures du matin, un tremblement de terre de magnitude 6,4 a frappé le pays. Il a été suivi de plusieurs répliques d’une magnitude supérieure à 5. Rasant plusieurs immeubles, il a entraîné la mort d’au moins 13 personnes alors que plus de 600 autres ont été blessées.

    L’épicentre du séisme a été localisé près de la ville portuaire de Durrës et les secousses ont été ressenties jusqu’à Tirana.

    Une zone de forte activité sismique

    La même région d'Albanie avait été secouée en septembre par un séisme de magnitude de 5,6, qualifié alors par les autorités de plus fort tremblement de terre des «20 à 30 dernières années».

    Les Balkans sont une zone de forte activité sismique et les tremblements de terre y sont fréquents.

    Dossier:
    Puissant séisme en Albanie (6)

    Lire aussi:

    Seine-Saint-Denis: un homme muni d’un couteau crie en pleine rue «Allahu akbar» et meurt après s'être fait interpeller
    Des policiers «en embuscade» chargent des manifestants et renversent un paraplégique à Rennes - vidéo
    Retraites: Macron et Philippe ont-ils bafoué la Constitution en laissant Delevoye au gouvernement?
    Tags:
    séisme, Tirana, Albanie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik