Ecoutez Radio Sputnik
    Melania Trump

    Melania Trump copieusement huée à Baltimore - vidéo

    © AP Photo / Pablo Martinez Monsivais
    International
    URL courte
    61634
    S'abonner

    Alors qu'elle commençait son discours devant des lycéens et des collégiens de Baltimore, Melania Trump a été accueillie par un mélange d'applaudissements et de huées.

    Signe de l'impopularité de son mari Donald, la Première dame des États-Unis Melania Trump a été accueillie mardi par des huées alors qu'elle s'apprêtait à donner un discours sur les dangers de la drogue dans la ville de Baltimore, près de Washington.

    ​Les épouses des Présidents américains sont généralement épargnées par la dure réalité de la vie politique, et l'impopularité de leur mari rejaillit rarement sur elles lors des évènements, souvent symboliques ou de bienfaisance, auxquels elles participent.

    Mais lorsqu'elle a commencé son discours devant des lycéens et des collégiens de Baltimore, une ville de la côte Est marquée par la pauvreté et la violence et qualifiée par Donald Trump pendant l'été de «dégoûtante et infestée de rats», la Première dame a été accueillie par un mélange d'applaudissements et de huées.

    Après la polémique cet été, au cours de laquelle il avait violemment attaqué un élu noir démocrate très respecté de Baltimore, le milliardaire républicain - dont la popularité est faible dans la région autour de la capitale Washington - avait été invité à se rendre dans cette ville de l'État du Maryland, mais il n'avait pas répondu à l'invitation.

    Le couple Trump avait été hué lors de son apparition à un match de baseball à domicile de l'équipe de Washington le mois dernier.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Tags:
    accueil, États-Unis, Baltimore, Melania Trump
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik