International
URL courte
11707
S'abonner

L’Iran a annoncé que son premier drone de combat équipé de moteurs à réaction avait été testé avec succès. L’engin, capable de développer une vitesse allant jusqu’à 1.000 km/h et destiné à la marine nationale, entrera bientôt en production.

La marine iranienne a effectué avec succès le test du prototype de son premier drone de combat à réaction, a annoncé le contre-amiral Hossein Khanzadi à l’agence Tasnim. L’appareil surnommé Sejjil a été créé par des experts militaires iraniens et entrera bientôt en production.

Le contre-amiral a affirmé que ce drone était capable d’atteindre la vitesse de 1.000km/h grâce à ses deux moteurs à réaction et pouvait accueillir des missiles d’une portée de 100 kilomètres. Le prototype testé était deux fois inférieur en taille par rapport au vrai modèle, a-t-il précisé. Sejjil pourra être lancé depuis un navire et sera utilisé «dans un avenir proche» par la marine iranienne.

Les experts et techniciens militaires iraniens ont fait d’énormes progrès dans la fabrication de leurs propres équipements, ce qui a rendu le pays autosuffisant en termes d’armement, a indiqué l’agence de presse iranienne.

Modernisation de l’armement iranien

En octobre, Ali Khamenei, le guide suprême de la révolution islamique, avait exhorté le corps des Gardiens de la révolution islamique (GRI) à mettre au point de nouveaux armements modernes. Cette déclaration s’inscrivait dans un contexte de vives tensions avec les États-Unis, peu après que Donald Trump a déclaré qu’il était «toujours prêt» à un scénario militaire concernant l’Iran.

Lire aussi:

Darmanin «choqué» par les rayons de la cuisine communautaire dans les hypermarchés
Un simple contrôle vire à la violente agression de deux gendarmes en Charente-Maritime
«Rayons produits bretons»: Ferrand ironise sur les rayons de produits communautaires qui choquent Darmanin
«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Tags:
armements, test, Marine iranienne, Iran, moteur d'avion, drone
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook