Ecoutez Radio Sputnik
    Logo de l'Otan

    Député turc: «Macron a besoin d’une bonne leçon sur ce que représente exactement l’Otan»

    © Sputnik . Alexei Vitvitsky
    International
    URL courte
    81710
    S'abonner

    Un député turc a fustigé au micro de Sputnik les propos de Macron qui dans une interview à The Economist s’était interrogé sur l’avenir de l’Article 5 du traité de l’Atlantique nord dans le contexte de l’opération turque en Syrie. Il considère cette déclaration comme «inacceptable» et comme «une preuve d’irresponsabilité».

    Les propos d’Emmanuel Macron, qui s’est interrogé dans une interview publiée début novembre dans The Economist sur l’avenir de l’Article 5 du traité de l’Atlantique nord, qui prévoit une solidarité militaire entre membres de l'Alliance si l'un d'entre eux est attaqué, contredisent fortement aux principes et valeurs de l’Alliance, a confié au micro de Sputnik le député du parlement turc du Parti de la justice et du développement (AKP, au pouvoir) et chef adjoint de la délégation turque à l’Assemblée parlementaire de l’Otan Ahmet Berat Conkar.

    Pour le député, cette déclaration est «scandaleuse» et «inacceptable pour un dirigeant d’État».

    «Macron a besoin d’une bonne leçon sur ce que représente exactement l’Otan. La Turquie attend de ses alliés de l’Otan solidarité et soutien, et c’est une attente fondée et légitime, car le soutien mutuel et la solidarité entre les membres de l’Alliance est un principe fondamental de la défense et de la sécurité communes au sein de l’Otan», a-t-il déclaré.

    Propos contraires aux «principes de l’Otan»

    M.Conkar a affirmé que la Turquie, qui fait face depuis des années à une grave menace terroriste, se trouvait aujourd'hui dans une situation où certains de ses alliés de l’Otan soutiennent des organisations terroristes.

    «La mission et la responsabilité fondamentales de l’Otan sont de rester à proximité et de soutenir tous ses alliés dans la lutte contre le terrorisme. En faisant de telles déclarations, Macron contredit ouvertement les valeurs et les principes de l’Otan. Cette situation pose la question de l’utilité de la présence de la France au sein de l’Otan. Si vous ne fournissez pas de soutien en ce qui concerne la sécurité de votre allié, quand il combat le terrorisme, alors quand? Tout cela anéantit le sens de l’existence de l’Alliance en tant que telle. De ce point de vue, la déclaration scandaleuse du Président de la République est une preuve d’irresponsabilité, qui nous amène à réfléchir. C’est totalement inacceptable pour nous», a martelé le députe au cours de son interview pour Sputnik.

    Il a conclu que cette estimation du Président français viendrait d’une «méconnaissance du fonctionnement même de l’Otan et des réglementations contraignantes pour tous les alliés». Le député a conseillé à Macron, ainsi qu’aux membres de l’Alliance qui sont solidaires avec sa position, d’étudier le rapport préparé par le groupe de travail spécial sur la situation en Méditerranée et au Moyen-Orient.

    «Si des informations sont nécessaires concernant la question, l’une des autorités les plus compétentes est l’Assemblée parlementaire de l’Otan. Dans le cadre de cette assemblée, la délégation turque a partagé à plusieurs reprises avec les parlementaires des informations détaillées sur la menace terroriste que représentent pour la sécurité turque le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et les Unités de protection du peuple (YPG) kurdes [considérés comme terroristes en Turquie, ndlr]. Nous pouvons également nous référer à notre rapport préparé par le groupe de travail spécial sur la situation en Méditerranée et au Moyen-Orient. Il indique clairement que les attentes de la Turquie vis-à-vis de l’Otan sont parfaitement fondées et légitimes. Je recommande à M.Macron et à tous les dirigeants de l’Otan qui ont une position similaire en ce qui concerne l’opération militaire turque d’examiner attentivement ces documents», a avancé M.Chonkar.

    La mort cérébrale de l’Otan constatée par Macron

    Dans une interview accordée à The Economist en novembre, Emmanuel Macron a dénoncé le désengagement américain vis-à-vis de ses alliés de l’Alliance atlantique, ainsi qu’a constaté «la mort cérébrale de l'Otan». Cette phrase a fait réagir beaucoup d’hommes politiques et a provoqué une pluie de critiques contre le Président français.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Tags:
    Turquie, Emmanuel Macron, OTAN
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik