Ecoutez Radio Sputnik
    Plusieurs blessés dans une attaque au couteau à Londres

    Attaque à Londres: un témoin raconte comment les passants ont tenté de maîtriser le terroriste

    © REUTERS / LUKE POULTON
    International
    URL courte
    Attaque au couteau à Londres, novembre 2019 (7)
    11305
    S'abonner

    Un passant, qui se trouvait sur le pont de Londres lors de l’attaque au couteau, a livré son témoignage sur Twitter. Selon lui, de nombreux passants se sont précipités sur le terroriste pour le désarmer, l’un d’entre eux a réussi.

    Un témoin de l’attaque au couteau dans la capitale britannique a identifié le «héros» qui aurait désarmé le terroriste sur le pont de Londres. Il a décrit un arrêt sur image tiré d’une vidéo montrant un homme en costume tenant le couteau utilisé par l’assaillant.

    «Cet homme marchait derrière nous de l’autre côté du pont de Londres lorsque l’attaque a commencé. Il a couru à travers la circulation et a sauté la cloison centrale pour s’attaquer à l’agresseur avec plusieurs autres», a expliqué sur Twitter le témoin George Robarts. «Nous avons fui mais il semble qu’il l’ait désarmé. Une bravoure exceptionnelle», a-t-il ajouté.

    L’attaque terroriste du pont de Londres

    Vendredi 29 novembre, un homme armé d’un couteau a poignardé plusieurs personnes aux alentours de 14 heures sur le pont de Londres. Selon les dernières informations, l’attaque, qualifiée de terroriste par la police londonienne, a fait deux morts. Trois blessés sont à l’hôpital. L’assaillant a été abattu par les forces de l’ordre.

    Dossier:
    Attaque au couteau à Londres, novembre 2019 (7)

    Lire aussi:

    Le roi Salmane condamne la fusillade perpétrée par un militaire saoudien dans une base de l’US Navy en Floride
    En boule au sol, il est roué de coups de matraque et de pied par des policiers à Paris le 5 décembre – vidéo
    Elle organise un duel entre son mari et son amant, le premier décède touché à 35 reprises
    Tags:
    terrorisme, arme blanche, attaque, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik