International
URL courte
Attaque au couteau à Londres, novembre 2019 (7)
13714
S'abonner

Trois hommes ont risqué leur vie pour maîtriser le terroriste de Londres: l’un s’est servi d’un extincteur, l’autre d’une défense de narval et le dernier s’en est pris à lui à mains nues, le faisant chuter et lâcher son couteau. Ce troisième héros s’avère être un ex-détenu qui avait été condamné pour le meurtre d’une handicapée.

La bravoure de trois passants a permis de maîtriser le plus rapidement possible le terroriste de Londres, Usman Khan, lequel a tué au couteau deux personnes sur le pont de Londres le 29 novembre. Toutefois, l’un des héros avait lui-même été condamné pour meurtre.

Trois hommes ont stoppé l’assaillant. Le premier l’a aspergé de neige. Le deuxième l’a frappé avec une défense de narval. Le troisième l’a tiré par la veste et l’a fait chuter au sol puis lâcher son couteau.

Ce dernier, James Ford, avait été condamné pour le meurtre d’une jeune femme handicapée en 2004, selon The Independent. Il avait reconnu les faits.

«Il a tué une fille handicapée. Ce n'est pas un héros, certainement pas», a réagi la tante de la jeune femme assassinée, interrogée par le Daily Mail.

Déroulement de l’attaque

Vendredi 29 novembre, un individu portant une ceinture d’explosifs factices a tué à l'arme blanche deux personnes et en a blessé trois autres sur le pont de Londres. Avant d'être abattu par la police, il a été intercepté par des passants.

Identifié sous le nom d'Usman Khan, cet homme de 28 ans avait déjà été condamné pour des faits de terrorisme et était sorti de prison l'an dernier sous liberté conditionnelle.

Le groupe djihadiste Daech* a annoncé, via son organe de propagande, que cette attaque avait été perpétrée par l'un de ses «combattants».

*Organisation terroriste interdite en Russie

Dossier:
Attaque au couteau à Londres, novembre 2019 (7)

Lire aussi:

Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
Ramadan au Maroc: non-musulmans et non-pratiquants réclament la liberté de «dé-jêuner» en paix
Tags:
héros, meurtre, attaque au couteau, arme blanche, attaque, Londres
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook