International
URL courte
261102
S'abonner

La Serbie voudrait disposer de complexes antiaériens russes S-400, un système «parfait» selon son ambassadeur à Moscou Miroslav Lazanski. Cependant, le prix d’une telle acquisition semble constituer un obstacle.

Belgrade est intéressé par l’achat de systèmes de missiles russes S-400, mais ne peut pas se le permettre pour le moment, a déclaré l’ambassadeur serbe à Moscou Miroslav Lazanski, cité par les agences russes.

«La Serbie souhaite sans aucun doute se doter de systèmes antiaériens S-400, mais la question est de savoir si nous aurons les moyens nécessaires pour un tel achat, car le système S-400 est cher», a confié le diplomate.

«Quel pays ne voudrait pas disposer d’un système antiaérien aussi parfait que le S-400?», s’est-il demandé.

Le 4 décembre, le chef du Kremlin Vladimir Poutine doit s’entretenir avec son homologue serbe Aleksandar Vucic à Sotchi, au bord de la mer Noire.

Bref séjour de S-400 en Serbie

Des S-400 entrent en service opérationel (archive photo)
© Sputnik . Service de presse de la région militaire de la Baltique
En octobre 2019, un bataillon de systèmes S-400, ainsi qu’une batterie antiaérienne Pantsir-S, avaient été transférés à la Serbie dans le cadre d’exercices militaires conjoints russo-serbes.

Le S-400 Triumph (code Otan: SA-21 Growler) est un système de missiles sol-air de grande et moyenne portée destiné à abattre tout type de cible aérienne: avions, drones et missiles de croisière hypersoniques dans un rayon de plusieurs centaines de kilomètres.

Lire aussi:

Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Des voleurs surpris par la police en train de vider un logement sous scellé truffé d’armes de guerre
Tags:
Pantsir-S, Vladimir Poutine, Aleksandar Vucic, Miroslav Lazanski, Russie, défense antiaérienne, S-400, Serbie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik