International
URL courte
12574
S'abonner

Une base aérienne irakienne où sont cantonnées des troupes américaines a été visée par des tirs de roquettes, a annoncé l'agence de presse Reuters qui s’appuie sur des sources militaires.

Cinq roquettes sont tombées sur le territoire de la base militaire d'Aïn Al-Asad, dans l'ouest de l’Irak, où sont déployées des soldats des États-Unis, a annoncé mardi 3 décembre l'agence de presse Reuters, citant des sources militaires.

Selon les premières informations, personne n'aurait été tué, ni blessé.

Pour l'instant, le lieu d'où venaient les roquettes n'a pas été établi, d’après l'agence de presse.

Bases irakiennes abritant des soldats US visés par des tirs

Le 8 novembre, l'armée irakienne avait déclaré que 17 roquettes étaient tombées près de la base de Qayyara (nord de l'Irak) qui abritait des unités militaires américaines, sans faire de blessés.

En juin, trois obus de mortier ont touché la base aérienne de Balad, au nord de Bagdad, où sont stationnés des instructeurs américains, selon Associated Press.

Le 17 novembre, la Zone verte de la capitale irakienne, où sont situés des bâtiments gouvernementaux et les missions diplomatiques -notamment l'ambassade des États-Unis-, a été la cible de tirs de roquettes, rapportent les forces de sécurité irakiennes. D'après la chaîne de télévision Al-Sumariya, au moins deux personnes y ont été blessées.

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Méfiance face aux vaccins anti-Covid: «vous n’êtes ni des cobayes ni des jouets de l’industrie pharmaceutique»
Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Tags:
roquettes, base militaire US, base militaire, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook