International
URL courte
12532
S'abonner

Dans son livre sur Melania Trump, une journaliste de CNN affirme que la Première dame soupçonne que ses photographies de nu aient été publiées avec l’aide de Roger Stone, ex-conseiller de Donald Trump. La femme de l’ancien conseiller et la Maison-Blanche démentent au Guardian ces accusations.

Melania Trump suppose que l’ancien conseiller de son mari, Roger Stone, a joué un rôle dans la publication de ses photographies de nu dans le New York Post en 2016, écrit une journaliste de CNN dans son livre, cité par Le Guardian.

Elle n’en est pas sûre

Dans son ouvrage intitulé Free, Melania, Kate Bennett affirme que la Première dame des États-Unis «refuse toujours de croire» que son époux ait pu participer à la diffusion de ces clichés le 30 juillet 2016, à savoir trois mois après son élection:

«Melania n’a pas commenté ce qu’elle pensait sur la façon dont elles [les photographies, ndlr] étaient tombées entre les mains du quotidien et en couverture, mais des amis disent qu’elle refuse toujours de croire que Trump aurait pu le faire. Quant à Stone, elle n’en est pas si sûre», a précisé l’auteur du livre.

Interrogée par Le Guardian à ce sujet, l’attachée de presse de la Maison-Blanche, Stephanie Grisham, a déclaré:

«Mme Trump est surprise par les reportages de Kate Bennett. Notre bureau a travaillé de bonne foi avec Kate sur son livre et nous avons pensé qu’elle ferait un travail honnête. Malheureusement, cela inclut beaucoup de détails faux et d’opinions, montrant que Mme Bennett a parlé à beaucoup de personnes anonymes qui ne connaissent pas la Première dame».

D’autres photographies, où Melania Trump pose nue dans l’avion de son mari, ont été publiées en 2000 dans le magazine GQ. Le mensuel a affirmé en 2016, d’après Le Guardian, que Donald Trump avait «lui-même demandé de transmettre ces clichés», après quoi Melania s’était sentie «humiliée, vaincue, gênée et effrayée pour son jeune fils», a souligné Mme Bennett.

Le rôle de Roger Stone?

À l’époque, Roger Stone n’avait plus de rôle officiel dans la campagne présidentielle de Trump depuis août 2015, mais il était resté proche de lui. Au cours des derniers mois de la campagne présidentielle, Roger Stone avait plusieurs fois affirmé avoir des informations de la part de Julian Assange et avoir connaissance en avance de documents publiés par WikiLeaks. Cependant, après avoir été la cible d’accusations de la part de WikiLeaks dans plusieurs affaires, il avait prétendu n’avoir jamais communiqué avec cette organisation.

La parole de sa femme

Contactée par Le Guardian, la femme de Stone, Nydia, a fait une déclaration en demandant la publication intégrale de son commentaire:

«Les soupçons exprimés dans le livre de Kate Bennett sont catégoriquement faux et totalement illogiques. Mon mari et moi connaissons Melania depuis qu'elle a commencé à sortir avec le Président. Nous l’adorons et pensons qu’elle fait un travail phénoménal en tant que Première dame.»

«Cette affirmation ridicule est une tentative évidente de creuser un abîme entre mon mari et le Président, qu’il a soutenu avec tant de loyauté au cours des trente dernières années. Personne n’a davantage soutenu l’élection du Président que Roger Stone, et la divulgation de tout ce qui pourrait nuire à ses chances d’être élu n’a aucun sens. Kate Bennett travaille pour CNN et par conséquent, rien de ce qu’elle dit ne peut être crédible».

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
Roger Stone, présidence américaine, Donald Trump, CNN, Melania Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook