International
URL courte
5458
S'abonner

Une épaisse colonne de sang rouge jaillit d’un égout au fond du passage Discovery, au Canada. Le photographe sous-marin Tavish Campbell avait déjà signalé en 2017 la présence de cette infection menaçant la migration des saumons sauvages mais l’usine qui en est responsable n’a rien fait pour changer la situation.

Cette vidéo tournée fin octobre par Tavish Campbell dans le passage Discovery fait penser à une cheminée hydrothermale. Alors qu’en fait il s’agit d’un égout qui propulse du sang contaminé le long des côtes de l’île de Vancouver.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от Tavish Campbell (@tavishcampbell)

Selon le photographe sous-marin, le tuyau vient de Brown’s Bay Packing, une entreprise qui depuis 1989 transforme du saumon d’élevage. Comme l’a montré l’analyse d’un échantillon fait après la découverte de l’égout en 2017, outre du sang, des écailles et des vers intestinaux, ces fluides contenaient des traces du virus orthoréovirus pisciaire, présent dans 80% des saumons d’élevage de Colombie-Britannique et qui menace les saumons sauvages du Pacifique empruntant le passage Discovery lors de leur migration.

«Je suis rentré pour faire une plongée, car j'étais très curieux de voir si quelque chose avait changé. Malheureusement, je dois dire que rien n'a changé. Le sang coule toujours et nous l'avons testé et malheureusement il est toujours infecté», a déclaré Campbell à CTV News.

Quant à l’entreprise, elle a assuré à CTV News, par la voix de son directeur-associé David Stover, être en train de finaliser la mise en service d’un système de traitement des eaux dont l’objectif est de désinfecter les évacuations. De leur côté, les autorités de Colombie-Britannique ont annoncé l’envoi d’un inspecteur sur l’île pour vérifier la conformité des installations.

Lire aussi:

Déluge de feu en terre sainte: dans l’escalade, Israël et la Palestine peuvent compter sur leurs alliés
Le bilan journalier des nouveaux cas en France plus de cinq fois plus élevé que la veille
«Le dernier rempart de la paix civile est en train de céder», s’inquiète Philippe de Villiers
Tags:
virus, contamination, Vancouver, saumon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook