International
URL courte
14757
S'abonner

Le budget défense pour l’année fiscale 2020 adopté par les deux chambres du Congrès des États-Unis prévoit des sanctions contre les gazoducs Nord Stream 2 et Turkish Stream dans le cadre des mesures visant à contenir la Russie.

La Commission des forces armées de la Chambre des représentants et le Comité des forces armées du Sénat américain ont adopté le budget défense du pays pour l’année fiscale 2020. Pour entrer en vigueur, le document doit être signé par le Président des États-Unis.

Ce budget défense consacre un article spécial à la nécessité proclamée de faire face à la Russie, à la Chine et à d’autres menaces.

L’article en question prévoit notamment la protection de «la sécurité énergétique européenne en imposant des sanctions liées aux pipelines Nord Stream 2 et Turkish Stream».

Le Pentagone est obligé de dresser un rapport sur les concepts opérationnels visant à dissuader la Russie et la Chine.

Le document interdit également le transfert des chasseurs F-35 à la Turquie à cause de l’achat par Ankara de systèmes antiaériens russes S-400 et débloque finalement l’octroi de 300 millions de dollars d’aide militaire à l’Ukraine.

Nord Stream 2
 

Le projet de gazoduc Nord Stream 2 prévoit la construction de deux conduites d'une capacité de 55 milliards de mètres cubes de gaz par an reliant le littoral russe à l'Allemagne via la mer Baltique. Il a été mis au point par la société russe Gazprom, en coopération avec les entreprises européennes Engie, OMV, Shell, Uniper et Wintershall.

La mise en exploitation du gazoduc est programmée pour la fin 2019.

Le 30 octobre, le Danemark a donné son feu vert à la pose du gazoduc Nord Stream 2 sur son plateau continental en mer Baltique. Ce pays scandinave était le dernier dont l'autorisation était requise pour poursuivre les travaux.

Démêlés autour du Turkish Stream

Le lancement du Turkish Stream était initialement prévu pour décembre 2016. Toutefois, le projet a été interrompu en octobre 2015 en raison d'une crise diplomatique de plusieurs mois entre Ankara et Moscou. Il a finalement été relancé en septembre 2016.

Le gazoduc reliera la Russie à la partie européenne de la Turquie ainsi qu’à la frontière grecque par le fond de la mer Noire. Les deux tubes ont une capacité de 15,75 milliards de mètres cubes chacun. L’un est destiné à transporter le gaz en Turquie et l'autre devrait alimenter l'Europe du Sud et du Sud-Est.

Lors de l’inauguration du gazoduc TANAP Recep Tayyip Erdogan a annoncé que le Turkish Stream serait lancé le 8 janvier prochain.

Lire aussi:

La Syrie promet d'abattre tout avion violant son espace aérien
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
Nord Stream 2, budget militaire, Congrès américain
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook