International
URL courte
2727
S'abonner

Six personnes ont été tuées mardi matin lors d'une fusillade dans un hôpital à Ostrava dans l'est de la République tchèque, a indiqué la police.

Une fusillade a éclaté ce mardi matin dans un hôpital de la ville tchèque d'Ostrava. Quatre personnes sont décédées sur place, deux autres à l'hôpital. Après avoir pris la fuite, le tireur s'est suicidé dans une voiture.

​«Je peux confirmer qu'une fusillade a eu lieu à l'hôpital universitaire d'Ostrava aujourd'hui vers 07:00 (06:00 GMT)», a écrit sur Twitter Jan Hamacek, ministre de l'Intérieur.

Le quotidien DNES a rapporté sur son site internet que la fusillade a eu lieu au service de traumatologie de l'hôpital.

​D'après le Premier ministre, les victimes se trouvaient dans la salle d'attente. «Heureusement, ils n'étaient pas nombreux. Selon nos informations, l'assaillant a tiré de près, dans la tête», a expliqué M.Babis.

Selon les informations des médias locaux, il pourrait s'agir d'une vengeance: le bébé de l'assaillant est mort durant l'accouchement dans l'hôpital en question.

Les forces spéciales sont entrées dans l'hôpital où la fusillade a eu lieu. Selon les informations des médias, le tireur aurait pris la fuite.

La police tchèque a diffusé une photo du suspect sur Twitter.

La police de la ville a annoncé que le tireur s'était donné la mort dans une voiture.

«La police a retrouvé la voiture, un coup de feu a retenti depuis là-bas. Nous vérifions l'identité de l'homme qui s'est tiré une balle dans la tête avant l'intervention policière», dit le tweet de la police.

 

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
De mystérieux objets célestes circulaires intriguent des astronomes
Tags:
victimes civiles, victimes, blessés, hôpital, fusillade, République tchèque
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook