International
URL courte
8267
S'abonner

Le coup d’envoi d’une bataille essentielle pour libérer la capitale libyenne «des griffes de la terreur et des traîtres» a été donné par le maréchal de l'Armée nationale libyenne (ANL), Khalifa Haftar, lors de son discours télévisé adressé à la Nation.

Le maréchal Khalifa Haftar de l'Armée nationale libyenne (ANL), a déclaré le début d'une bataille cruciale et l’avancée vers le centre de Tripoli pour libérer la ville.

«Nous annonçons le début d'une bataille décisive et une avancée vers le centre de la capitale pour sa libération», a déclaré le maréchal à la télévision dans un discours adressé à la Nation, ce jeudi 12 décembre.

Haftar a également appelé les militants qui combattent l’ANL à rester chez eux en échange de leur sécurité.

«Grâce à notre armée nous libérons la Libye des griffes de la terreur et des traîtres. La victoire sera inévitablement à nous», a-t-il martelé.

La situation en Libye

La Libye est divisée entre plusieurs entités rivales, avec notamment la présence à Tripoli du gouvernement d'union nationale de Fayez el-Sarraj, soutenu par l'Onu et l'UE, et dans l'est, d'un parlement élu par le peuple et appuyé par l'Armée nationale libyenne du maréchal Haftar, depuis le renversement du gouvernement et le meurtre de Mouammar Kadhafi en 2011.

Auparavant, Khalifa Haftar, avait ordonné à ses forces de lancer une offensive contre Tripoli, siège du gouvernement dirigé par Fayez el-Sarraj et reconnu par la communauté internationale.

Lire aussi:

«C'est n'importe quoi!»: l’exécutif dément les dates du déconfinement annoncées en direct par Hanouna
«Aphrodisiaque», la viande de chien est réservée aux hommes, dans le nord du Togo
Covid-19, en continu: un total de 5.655 morts enregistré en Angleterre
Tags:
Tripoli (Libye), armée, Khalifa Haftar, Libye
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook