International
URL courte
433717
S'abonner

Après avoir participé à une marche écologique à Turin, la jeune militante écologique Greta Thunberg a déclaré qu’elle allait prendre des vacances, ne pouvant pas «faire ça tout le temps», tout en appelant les jeunes à considérer 2020 comme «l'année de l'action».

La militante adolescente suédoise Greta Thunberg, qui clame haut et fort la nécessité d’une action contre le réchauffement climatique, a annoncé son intention de prendre un peu de repos.

«Je rentrerai à la maison pour Noël et ensuite je prendrai des vacances, car vous avez besoin de vous reposer», a-t-elle déclaré aux journalistes à Turin où elle a rejoint des lycéens et étudiants venus soutenir la marche pour le climat.

Elle a souligné qu’elle avait impérativement besoin de faire une pause.

«Vous ne pouvez pas faire ça tout le temps», a-t-elle noté.

À Turin, elle a souligné que, 2019 étant presque terminée, il était important de faire de 2020 «une année de l’action».

«Nous allons faire pression sur ceux qui sont au pouvoir et nous assurer qu'ils agiront et qu'ils prendront leurs responsabilités», a-t-elle lancé.

«Le pouvoir de la jeunesse»

La jeune Suédoise a été tout récemment nommée personnalité de l'année du magazine Time pour sa capacité à mobiliser des millions de personnes à travers le monde en faveur du climat. Jamais le magazine américain n'avait honoré quelqu'un d'aussi jeune.

La photo où elle pose au bord de l’océan au Portugal est sous-titrée «le pouvoir de la jeunesse» pour mettre en lumière le combat écologiste soutenu par la jeune génération.

«Ce n'est pas juste que les vieilles générations transfèrent la responsabilité de résoudre la crise aux jeunes qui ne sont pas à l'origine de cette situation», avait-elle déclaré au sujet des responsables réunis pour la Conférence de Madrid sur les changements climatiques (COP25).

Greta Thunberg y a dénoncé une nouvelle fois les dirigeants mondiaux qui sont réticents à prendre des engagements efficaces pour réduire les émissions polluantes.

Du parlement suédois à l’Onu

La jeune militante environnementaliste est devenue célèbre notamment après son intervention à l’Assemblée générale de l’Onu.

Dans son discours, elle a accusé les dirigeants mondiaux de proférer «des paroles creuses» et d’avoir «volé» ses rêves et son enfance, tout en rappelant que «des écosystèmes entiers s’effondrent».

En août 2018, elle avait commencé à faire grève tous les vendredis devant le parlement suédois.

Lire aussi:

Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Tags:
réchauffement climatique, vacances, Greta Thunberg
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook