International
URL courte
Sommet de Paris au format Normandie sur l'Ukraine – 2019 (22)
3928203
S'abonner

Alors que la discussion en tête-à-tête entre Vladimir Poutine et Volodymyr Zelensky durait depuis une quinzaine de minutes, Emmanuel Macron les a appelés à revenir au travail au format Normandie, a fait savoir le Kremlin.

L’entrevue entre les Présidents russe et ukrainien à Paris, lundi 9 décembre, a duré environ un quart d’heure avant d’être interrompue par leur homologue français, a indiqué le porte-parole de la présidence russe.

«Ils se sont entretenus en tête-à-tête 10 à 15 minutes, ce qui n’est pas très court», a-t-il déclaré. «Le Président Macron les a ensuite interrompus, insistant pour continuer le travail au format Normandie».

De persistantes divergences

Saluant le début d’un dialogue entre Vladimir Poutine et Volodymyr Zelensky, le porte-parole du Kremlin a noté une série de divergences qui subsistent entre Moscou et Kiev.

Lundi 9 décembre, le premier sommet au format Normandie depuis trois ans a rassemblé dans la capitale française les dirigeants de Russie, d’Ukraine, de France et d’Allemagne sur les questions du conflit en Ukraine.

Les quatre dirigeants sont au moins tombés d'accord sur plusieurs points, notamment sur le retrait des forces militaires de la ligne de contact dans le Donbass, sur l’échange de tous les prisonniers avant la fin de l’année 2019 ainsi que sur une nouvelle rencontre au même format.

Ils ont ainsi convenu de se retrouver dans quatre mois à Berlin, pour poursuivre les travaux sur la situation dans le Donbass.

Dossier:
Sommet de Paris au format Normandie sur l'Ukraine – 2019 (22)

Lire aussi:

Au moins 25 morts dans le crash d’un avion de transport militaire An-26 en Ukraine - images
«Le confinement a tué mon père», déclare Elie Semoun en colère
Des scientifiques désignent les «responsables» de la propagation de la pandémie de Covid-19
Tags:
Donbass, Volodymyr Zelensky, Vladimir Poutine, Emmanuel Macron, Allemagne, France, Ukraine, Russie, format Normandie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook