International
URL courte
22615
S'abonner

Dans un entretien téléphonique à l’initiative de Paris, Emmanuel Macron et Vladimir Poutine ont abordé le dossier ukrainien et aussi le transit du gaz russe dans les pays de l’Union européenne par le territoire ukrainien, a annoncé le Kremlin.

Le domaine du gaz ayant déjà été évoqué pendant le sommet Normandie à Paris, les Présidents russe et français ont soulevé lors d’un entretien téléphonique la question du transit du gaz russe via l’Ukraine dans les États-membres de l’UE, a déclaré le service de presse de la présidence russe. La conversation a été organisée à l’initiative de la partie française.

«Le Président russe a tenu à souligner la nécessité de l’application cohérente des mesures convenues d'un commun accord, y compris le processus de légalisation du statut spécial du Donbass, le maintien du cessez-le-feu et l’échange de détenus. Le transit du gaz russe dans les pays européens via le territoire ukrainien a été abordé», a précisé le Kremlin.

Outre la question ukrainienne, MM.Poutine et Macron ont mis en valeur la nécessité de régler la crise en Libye par une voie diplomatique. Vladimir Poutine a également informé son homologue français sur comment se réalisaient les accords russo-turcs dans le nord-est de la Syrie.

Le dirigeant russe s’est dit reconnaissant à M.Macron pour l’organisation à haut niveau du sommet au format Normandie le 9 décembre. Les deux chefs d’État sont revenus sur les arrangements auxquels ils sont parvenus, tels que la régularisation du statut spécial du Donbass, la garantie d'un cessez-le-feu et l'échange de personnes détenues, jugeant ces avancées positives.

Première rencontre depuis trois ans

Le sommet au format Normandie a permis aux dirigeants de la Russie, de l’Ukraine, de la France et de l’Allemagne de tomber d'accord sur plusieurs points concernant le conflit en Ukraine, notamment sur le retrait des forces militaires de la ligne de contact dans le Donbass et sur l’échange de tous les prisonniers avant la fin de l’année 2019.

Le prochain sommet au même format devrait se tenir dans quatre mois.

Lire aussi:

Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
Un jeune homme tué à coups de couteau et de tesson de bouteille dans le métro de Lyon
Appelés pour des cris et des insultes provenant d’un appartement, les policiers découvrent une drôle de situation
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Tags:
Ukraine, Europe, gaz, Emmanuel Macron, Vladimir Poutine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook