International
URL courte
Gazoduc Nord Stream 2 (241)
12833
S'abonner

Selon deux sources de l’administration américaine, citées par Bloomberg, Washington a admis sa défaite face au gazoduc Nord Stream 2, malgré les sanctions contre ce projet, validées le 17 décembre par le Congrès américain. En revanche, d’autres sanctions sont à prévoir contre des projets énergétiques russes.

Les autorités américaines reconnaissent qu’elles sont impuissantes face à la construction du gazoduc Nord Stream 2, indique l’agence Bloomberg en se référant à ses sources. Le 17 décembre, le Congrès américain a validé les sanctions contre ce projet, vu par Washington comme une tentative de Moscou d’étendre son influence en Europe.

Deux sources de l’administration ont admis à Bloomberg que les Américains n’ont presque plus d’influence sur la Russie et l’Allemagne en ce qui concerne le Nord Stream 2. Pour rappel, ce gazoduc d’une capacité de 55 milliards de mètres cubes par an relie ces deux pays en passant par le fond de la mer Baltique. Selon les estimations, il sera opérationnel à partir d’avril-juin 2020.

D’autres projets visés

L’une des sources a ajouté que même si le Sénat américain approuve le budget de la défense du pays pour l’année fiscale 2020, qui prévoit ces sanctions, cela ne changera pas grand-chose. Mais les États-Unis prévoient d’empêcher la Russie de mettre en œuvre d’autres projets dans le domaine de l’énergie.

Des experts russes et occidentaux ont souligné que de telles mesures mises en place par Washington visent à acheminer vers le marché européen leur propre gaz naturel liquéfié, qui est pourtant beaucoup plus cher que le gaz russe.

Dossier:
Gazoduc Nord Stream 2 (241)

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Un véhicule fonce dans la foule en Allemagne: 30 blessés, une enquête pour «tentative de meurtre» ouverte
Tags:
Bloomberg, États-Unis, Russie, influence, énergie, gazoduc, sanctions, Nord Stream 2
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook