International
URL courte
183214
S'abonner

La député LREM Alexandra Valetta-Ardisson a fait parvenir un document sur les relations entre la Russie et la Chine au ministère français des Armées, écrit RT qui a consulté ce rapport en exclusivité. Selon elle, le rapprochement entre ces deux pays pourrait constituer une source de préoccupation pour la France.

Un document inhabituel portant sur les liens entre Moscou et Pékin a été envoyé au ministère des Armées par Alexandra Valetta-Ardisson, députée LREM des Alpes-Maritimes, informe RT qui a en exclusivité pu étudier le rapport en question.

Elle souligne notamment que la Chine est un acheteur important des systèmes de défense antiaérienne russes ce qui en fait un partenaire privilégié de coopération militaire, selon ce document.

En outre, comme l’indique Alexandra Valetta-Ardisson, les armées des deux pays mènent des manœuvres militaires conjointes, comme les exercices stratégiques Vostok 2018 auxquels les militaires chinois avaient participé. Moscou et Pékin collaborent en plus de cela dans le cadre de l'Organisation de coopération de Shanghai.

«Une force motrice puissante»

La parlementaire pose donc la question au ministère des Armées de savoir si le rapprochement entre ces deux puissances mondiales, observé dans plusieurs domaines, pouvait devenir une source de préoccupation pour la France et ses partenaires européens.

En juillet dernier, le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré que la «coopération russo-chinoise» possédait «une force motrice puissante» et qu’elle n’était exposée à aucun facteur extérieur.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Au moins six morts dans une fusillade en Allemagne
Comment Téhéran pourrait faire s’effondrer les marchés américains
Tags:
La République en Marche! (LREM), parlement français, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik