International
URL courte
13137
S'abonner

Le Pentagone a l’intention d’acheter plus d’une vingtaine de chasseurs F-5 d’occasion en Suisse qui joueront le rôle d’avions adverses lors d’entraînements, indique The National Interest.

Les chasseurs F-5E/F Tiger de l’Armée de l’air suisse, vieux d’au moins 35 ans, intéressent le Pentagone qui compte en acheter 22 pour quelque 40 millions de dollars en 2020, a annoncé le magazine The National Interest.

D’après celui-ci, l’US Navy et le corps des Marines utiliseront ces appareils peu sophistiqués comme avions ennemis lors des entraînements des pilotes, une «mission qui ne fait que gagner en importance à mesure que les rivaux des États-Unis développent leurs propres armes aériennes».

«Si les Américains veulent reprendre la ferraille, qu’ils le fassent. C’est mieux que de faire pourrir les Tiger sur un parking», a déclaré Beat Flach, député des Vert'libéraux suisses, cité par le journal Sonntags Zeitung.

Pourquoi acheter de vieux avions?

L’armée américaine tient aux F-5, dont les caractéristiques ressemblent à celles de chasseurs MiG. Des F-5 ont même interprété le rôle de MiG-28 dans un film de 1986 avec Tom Cruise et Val Kilmer, Top Gun, rappelle The National Interest.

Selon le magazine, la Marine des États-Unis entend doter ces avions d’occasion d’une nouvelle avionique, de brouilleurs de radar et d’autres équipements.

Les F-5E monoplaces et F-5F biplaces, exploités depuis des décennies comme avions ennemis lors de manœuvres, ont commencé à manquer aux États-Unis au début des années 2000.

La Suisse, qui se débarrasse de ses F-5 des années 1980, peut donc aider le Pentagone. De plus, ses chasseurs n’ont que quelques milliers d'heures de service, ce qui les rend fonctionnellement plus jeunes que les F-5 américains.

Le Pentagone a déjà acheté des F-5 en Suisse

En 2002, l’US Navy avait acheté 32 F-5E suisses, avant d’acquérir 12 autres Tiger II F-5F. Mais le corps des Marines en a demandé davantage pour intensifier la formation de ses pilotes pendant la période de remplacement de ses avions d’attaque au sol Harrier par des chasseurs furtifs F-35, note The National Interest.

En 2018, l'Armée de l'air suisse a décidé de retirer du service 27 F-5.

«Il n'est pas surprenant que les Américains veuillent les récupérer. Ils ne coûteraient au Pentagone que 1,8 million de dollars chacun, soit environ un cinquième du prix d’un F-35», affirme le magazine.

Si l’US Navy et le corps des Marines décident d’élargir leur flotte de F-5 dans les années à venir, ils pourraient en trouver 26 autres en Suisse. The National Interest avance que l’armée suisse compte remplacer ses derniers Tiger par d’autres avions à partir de 2025.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Un véhicule fonce dans la foule en Allemagne: 30 blessés, une enquête pour «tentative de meurtre» ouverte
Expulsée d’un sauna à cause de son maillot de bain jugé «inapproprié», elle soupçonne une autre raison – photo
Tags:
chasseur, États-Unis, Suisse, F-5E Tiger II
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook