International
URL courte
3410
S'abonner

D’après plusieurs journaux belges, des coups de feu ont été entendus en face du domicile de Bart de Wever, le bourgmestre de la ville d’Anvers et président du parti séparatiste flamand N-VA.

Une fusillade a éclaté dans la nuit du mercredi 18 au jeudi 19 décembre dans un bloc d’appartements dans le district anversois de Deurne, d’après les informations de Het Nieuwsblad, reprises par plusieurs médias belges. Ceux-ci se situent juste en face du domicile de Bart De Wever, le bourgmestre (maire) d’Anvers et président de la N-VA, un important parti politique flamand souverainiste.

La police a été prévenue par un témoin aux alentours de 5 heures du matin. L’auteur des tirs a pris la fuite et n’a pas encore été retrouvé. Le porte-parole de Bart De Wever a confirmé que celui-ci a également entendu les coups de feu, mais laisse le soin au parquet de communiquer sur cette affaire.

Vague de violences à Anvers

L’enquête a été transférée à la police judiciaire fédérale. Une autre fusillade avait été entendue à Deurne dans la même nuit, mais aucun détail n’est encore parvenu sur celle-ci. D’après les médias belges, cette fusillade, ainsi que plusieurs explosions à la grenade dans la commune anversoise, pourraient être liées au milieu de la drogue, un point que les enquêteurs doivent encore confirmer.

Lire aussi:

«Syndrome de l’escargot»: ces Français qui préféreraient rester confinés
L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
Israël, Royaume-Uni: les vaccins inefficaces face au variant Delta?
Moscou dévoile les images du survol du HMS Defender par un avion militaire russe - vidéo
Tags:
tirs, fusillade, séparatistes, Anvers, Belgique, souverainiste, Bart De Wever
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook