International
URL courte
16721
S'abonner

À bord d’un avion turc, une femme brandissant le Coran a affirmé être membre du mouvement Gülen et a menacé de faire exploser l’appareil. Les forces de sécurité n’ont pas trouvé d’explosifs à bord.

Mercredi 18 décembre, dans un avion qui devait relier Istanbul à Chypre, les passagers ont été pris de panique lorsqu’une femme brandissant le Coran a menacé de faire sauter l’appareil, ont rapporté plusieurs médias turcs. Heureusement, les faits se sont produits avant le décollage, à l’aéroport de Sabiha Gökçen d’Istanbul.

Certains passagers ont retenu la femme en attendant l’arrivée des forces de sécurité. Alors que celle-ci avait évoqué cinq bombes, les fouilles n’ont pourtant rien donné. Elle portait un voile bleu et des lunettes de soleil et tenait dans ses mains le livre sacré ainsi qu’une photo de Fethullah Gülen, fondateur du mouvement du même nom.

Le mouvement Gülen

Considéré comme un groupe terroriste en Turquie, le mouvement Gülen est accusé par Ankara d’avoir organisé le coup d’État pour renverser Recep Tayyip Erdogan en juillet 2016. Depuis la tentative de putsch, qui a causé la mort de plus de 250 personnes, le gouvernement turc tente de mettre la main sur le fondateur de ce mouvement, l’imam Fethullah Gülen, qui se trouve actuellement en exil aux États-Unis.

Lire aussi:

Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Macron met en garde contre une «accélération extrêmement forte» de la propagation du coronavirus
Une étudiante arrêtée pour avoir justifié le meurtre de Samuel Paty
Deux bus attaqués par une trentaine de délinquants près de Conflans après la mort d’un homme abattu par la police
Tags:
confrérie Gülen, Fethullah Gülen, coup d'Etat, aéroport Sabiha Gokcen d'Istanbul, avion, menace terroriste, terrorisme, Coran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook