International
URL courte
Menaces contre Sputnik Estonie par Tallinn (16)
3352
S'abonner

Le Président russe a commenté les menaces des autorités estoniennes de poursuite pénales à l’égard des journalistes de Sputnik Estonie s’ils continuaient de travailler dans le pays. Pour lui, ils ont peur de leur travail.

S’exprimant ce jeudi 19 décembre à l’occasion de la 15e grande conférence de presse, le Président russe a réagi à l’ultimatum lancé aux journalistes de Sputnik Estonie par les autorités estoniennes.

«Il faut s’efforcer de fournir aux journalistes la possibilité de travailler dans les pays qui ont peur de votre information, de votre influence», a souligné M.Poutine.

Vladimir Poutine a également indiqué que les autorités russes feraient tout pour soutenir les journalistes de Sputnik à l'étranger.

L'Ultimatum

Les autorités estoniennes menacent les journalistes de Sputnik Estonie de poursuites judiciaires s’ils ne cessent pas avant le 1er janvier 2020 de travailler pour Rossiya Segodnya, a indiqué le service de presse du groupe russe.

L'agence de presse, dont relève Sputnik Estonie, a qualifié d’arbitraires les actions de Tallinn qui fonde sa décision sur les sanctions antirusses décrétées par l’UE en mars 2014 contre plusieurs personnes morales et physiques. Elle a déclaré qu’elle s’adresserait à des organisations internationales pour examiner la situation.

L'Estonie est le seul pays balte où se trouve une rédaction complète et un bureau de l'agence de presse et de la radio Sputnik. Ses effectifs comptent 35 personnes, dont 33 citoyens estoniens travaillant sous contrat pour Rossiya Segodnya. Les taxes mensuelles versées par l'agence au budget estonien avoisinent 30.000 euros.

Dossier:
Menaces contre Sputnik Estonie par Tallinn (16)

Lire aussi:

Sans précédent: la France recense plus de 13.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24h
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
journalistes, Sputnik Estonie, Vladimir Poutine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook