International
URL courte
91519
S'abonner

La France a déployé ses premiers drones armés au Sahel au sein de l’opération Barkhane, a fait savoir le ministère français des Armées dans un communiqué rendu public jeudi.

Les drones Reaper de l'armée française déployés au Sahel seront désormais armés de bombes à guidage laser, a annoncé jeudi le ministère des Armées, cité par l'AFP.

«Les armées françaises ont réalisé avec succès les tirs d'expérimentation de drones armés depuis la base aérienne de Niamey au Niger, dans le cadre de l'opération Barkhane», lit-on dans un communiqué ministériel.

La ministre Florence Parly a tenu à «saluer et féliciter tous les personnels du ministère des Armées qui se sont pleinement impliqués dans la mise en place de cette nouvelle capacité».

Selon elle, les drones armés «amélioreront considérablement la sécurité de nos militaires sur place et renforceront nos moyens face à un ennemi toujours plus fugace».

Quelle mission pour les drones au Sahel?

Le ministère souligne que la surveillance et le renseignement resteront la «vocation première des drones», mais ces derniers pourront également être utilisés pour les frappes «si l’opportunité se présente».

«Chaque drone aura la capacité d’emporter quatre bombes guidées laser de 250 kg, les GBU-12, des bombes déjà employées par les avions de chasse», détaille le ministère.

La partie française promet également que les conditions d’emploi des drones armés «respecteront évidemment le principe de proportionnalité énoncé dans le droit international humanitaire».

Pertes françaises record au Mali

L'annonce intervient à la fin de l'année au cours de laquelle la République française a enregistré ses plus importantes pertes au Mali: la mort de 13 militaires dans un accident d’hélicoptères survenu le 25 novembre porte à 41 le nombre de soldats français tués au Sahel depuis 2013.

Lire aussi:

Les quatre maladies qui risquent de provoquer une forme grave du Covid-19 citées par la science
Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
La responsabilité française dans la radioactivité du sable du Sahara pointée par un spécialiste
Ivan Rioufol: «le discours totalement anxiogène» du gouvernement sur le Covid-19 a «abruti» les Français - vidéo
Tags:
ministère français des Armées, Florence Parly, armée, drone, France, Sahel
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook