International
URL courte
Les États-Unis adoptent des sanctions contre Nord Stream 2 (117)
5135221
S'abonner

Le quotidien allemand Bild estime qu’en dénonçant les nouvelles sanctions adoptées par le Congrès américain contre le Nord Stream 2, Angela Merkel lance les hostilités contre Donald Trump.

En réponse aux sanctions adoptées par le Congrès américain mardi 17 décembre contre le Nord Stream 2, Angela Merkel a déclaré le 18 décembre lors de son discours au Bundestag que son pays n’accepte pas ces mesures. Selon le quotidien allemand Bild, il s’agit d’une annonce claire et définitive de guerre à Donald Trump.

Bild souligne qu’Angel Merkel ne tolérera pas que les États-Unis mettent des bâtons dans les roues à ce projet qu’elle soutient.

Au Bundestag, la chancelière a par ailleurs déclaré qu’elle ne voyait pas «d’autres solutions que de discuter».

«Nous ne pouvons approuver ce genre de pratique», a-t-elle ajouté.

Merkel avait déjà annoncé que son pays s’opposait à toute mesure extraterritoriale de la part des États-Unis.

«Nous sommes contre les sanctions extraterritoriales, et cela ne date pas d’hier: nous avons le même problème avec l’Iran […]. Nous allons suivre la situation autour du Nord Stream 2», a promis à l’époque la chancelière allemande.

Des sanctions contre le Nord Stream 2

Le 17 décembre, le Sénat américain a voté le budget défense pour l'année fiscale 2020 au niveau de 738 milliards de dollars, soit plus de 660 milliards d’euros. Cette somme inclut également les sanctions contre le gazoduc Nord Stream 2 et une aide militaire à l’Ukraine.

De son côté, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a qualifié les sanctions américaines de «violation directe du droit international» et d’«exemple flagrant de concurrence déloyale».

Dossier:
Les États-Unis adoptent des sanctions contre Nord Stream 2 (117)

Lire aussi:

Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Israël intensifie ses bombardements en Syrie, Joe Biden visé?
Tags:
Russie, sanctions, économie, politique, Angela Merkel, Nord Stream 2
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook