International
URL courte
32504
S'abonner

Lancée vendredi 20 décembre depuis la Floride pour une mission non-habitée de huit jours, la capsule spatiale de Boeing, Starliner, n'a pas emprunté la trajectoire initialement prévue et n’est ainsi pas en mesure d'atteindre l’ISS. Des spécialistes de Boeing et de la NASA envisage de la faire revenir sur Terre, a priori dimanche.

À cause d’une anomalie informatique qui a affecté le compteur de temps écoulé de Starliner après sa séparation d'avec la fusée, la capsule de Boeing a brûlé trop de carburant et n’a pas pu prendre l'orbite initialement prévue pour rejoindre la Station spatiale internationale (ISS), a indiqué Jim Bridenstine, administrateur de la NASA, lors d'une conférence de presse au centre spatial Kennedy.

Pour cette raison, des ingénieurs ont placé Starliner sur une orbite nouvelle dans l'optique de faire revenir l'engin sur terre dans 48 heures, a précisé Jim Chilton, vice-président pour l'espace de Boeing.

Un vol d'essai manqué

Ce vendredi 20 décembre, quelques heures après son décollage de Cap Canaveral et le détachement réussi de la fusée Atlas V, la capsule spatiale de Boeing, Starliner, n’a pas pu allumer ses moteurs pour prendre la trajectoire initialement prévue et gagner ainsi l'ISS.

«Starliner a eu une insertion [orbitale, ndlr] non-nominale. Mais le vaisseau est sous contrôle. L'équipe de navigation et de contrôle réfléchit à la prochaine manœuvre», a indiqué Boeing dans un tweet.

Jim Bridenstine, l'administrateur de la NASA, a également fait savoir que l’appareil était en orbite stable et que l’agence se penchait sur le problème

M.Bridenstine a ensuite précisé que le cargo avait brûlé plus de carburant que prévu, ce qui «lui avait fait manquer le rendez-vous» avec l’ISS.

​Pour mettre fin à sa dépendance envers les fusées russes Soyouz, la NASA élabore depuis 2010 son propre cargo pour faire les allers-retours jusqu'à l'ISS.

Ce taxi spatial effectue son premier vol d'essai sans équipage, avec seulement le mannequin anthropomorphe Rosie à son bord et environ 270 kilogrammes de cargaison pour l'ISS. Il était prévu que le vaisseau s'arrimerait à l'ISS samedi 21 décembre pour ensuite rester en orbite une semaine, et enfin retourner sur Terre.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Cette simple opération mathématique divise les internautes car deux réponses seraient correctes
Tags:
orbite, Boeing, NASA
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik