International
URL courte
4622
S'abonner

Le nouvel ambassadeur iranien à Moscou a appelé la partie russe à opposer une réponse commune au «terrorisme économique» des États-Unis qui ont imposé des sanctions contre les deux pays.

L’Iran et la Russie doivent conjuguer leurs efforts pour faire face au «terrorisme économique» pratiqué par les États-Unis, a déclaré le nouvel ambassadeur de la République islamique à Moscou Kazem Jalali.

«Nous devons consolider nos relations politiques, élargir notre coopération bilatérale, régionale et internationale, lutter contre le terrorisme et résister surtout au terrorisme économique des USA qui ont imposé des sanctions à notre encontre et contre la Russie», a indiqué le diplomate.

Toujours d’après lui, Moscou et Téhéran doivent réaliser «une percée» dans leurs rapports économiques qui ne sont aujourd’hui pas à un niveau satisfaisant.

Téhéran VS Washington

La semaine dernière, le Président iranien Hassan Rohani a proposé aux banques centrales des pays musulmans de lancer une cryptomonnaie unifiée en vue de combattre le «terrorisme économique» états-unien.

Auparavant, le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif avait qualifié de «terrorisme économique» la décision de Donald Trump d’élargir les sanctions états-uniennes contre l’Iran, dont la réimposition en 2018 avait poussé l’économie du pays vers la récession.

Lire aussi:

«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
Le Drian: «Il est urgent de dire à l'Iran que cela suffit»
«Une catastrophe»: Michel Cymes sur la suspension des activités physiques des enfants pendant la pandémie
Tags:
Mohammad Javad Zarif, Hassan Rohani, terrorisme économique, sanctions, États-Unis, Russie, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook