International
URL courte
3571
S'abonner

Un journaliste russe de 80 ans a attrapé à lui seul un voleur qui lui avait arraché le sac où il conservait ses téléphones portables, au centre de Londres. Le malfaiteur a été remis à la police.

L’individu qui avait arraché une sacoche des mains d’un homme âgé dans une rue de Londres se croyait déjà tiré d’affaire, mais sa victime, un journaliste russe, l’a suivi et rattrapé malgré la différence d’âge et de poids.

Viatcheslav, qui a fêté ses 80 ans cet été et qui a demandé à ce que son nom de famille ne soit pas révélé, a raconté à Sputnik:

«Je marchais avec une pochette où il y avait des portables. Vous comprenez, c’est toute ma vie qui est là: les adresses, les numéros de téléphone, etc. Je la porte depuis longtemps, je n’ai jamais eu aucun problème. Un homme grand et fort a couru derrière moi, m’a poussé, m’arrachant ma sacoche, en vrai professionnel. Il ne me restait que la dragonne. Il l’a arrachée avant de s’enfuir en courant. Je me suis retourné et l’ai rattrapé en deux sauts. Comme il était lourd et corpulent, il était facile de le renverser en lui sautant sur le cou».

Toutefois, le voleur a réussi ensuite à se libérer. Heureusement, deux jeunes passants ont aidé le journaliste.

«Nous l’avons immobilisé à trois. Tout s’est passé près d’un café, ils ont vite appelé la police. On m’a dit qu’il ne s’attendait pas à ce qu’on le suive […]. Ils sont habitués au fait que toutes leurs victimes reculent sagement et ne font qu’appeler la police. Et il avait un regard abasourdi, se demandant pourquoi il avait été attrapé», a noté Viatcheslav.

Le journaliste s’est en sorti avec un poignet fêlé et un œil enflé.

Le sort du voleur sera décidé par la juridiction britannique.

Lire aussi:

Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Trump réagit à l’envoi de matériel médical par la France à l’Iran
Le coronavirus fera-t-il de la Chine le nouveau maître du monde?
Diminution du nombre de personnes en soins intensifs en France, une première depuis le début de l'épidémie
Tags:
voleurs, journalistes, Russie, Londres
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook