International
URL courte
1316
S'abonner

L'agence de presse japonaise NHK a annoncé jeudi 26 décembre qu'un missile nord-coréen était tombé en mer au large de l'île d'Hokkaïdo. Par la suite, l'annonce a été supprimée.

L'agence NHK a annoncé jeudi qu'un missile nord-coréen s'était abîmé en mer au large d'Hokkaïdo, deuxiême plus grande île de l'archipel japonais, avant de se réctifier et de supprimer l'annonce initiale.

Ces dernières semaines, les autorités de Pyongyang ont fait une série de déclarations véhémentes et adressé à Washington un ultimatum pour la fin de l’année. Faute de progrès dans leurs discussions, Pyongyang a promis un «cadeau de Noël».

Mardi, Pékin, Tokyo et Séoul avaient appelé la Corée du Nord à s’abstenir de «provocations» dans un contexte tendu autour de son programme nucléaire.

«Test crucial» mené en Corée du Nord

Plus tôt en décembre, l'agence nord-coréenne KCNA a annoncé que Pyongyang avait effectué «un test crucial» sur son site de lancement de satellites de Sohae. 

Les «succès en matière de recherche» seront «appliqués pour améliorer davantage la dissuasion nucléaire stratégique fiable» de la Corée du Nord, a affirmé l'agence.

Lire aussi:

Un véhicule fonce dans la foule lors d'un carnaval en Allemagne, plusieurs blessés
Un avion d’Alitalia avec 300 personnes à bord bloqué à l'île Maurice par crainte du coronavirus
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Suspicion de coronavirus: les passagers confinés à Lyon dans leur bus en provenance d'Italie
Tags:
fausse alerte, tir de missiles, missile, Corée du Nord, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook