International
URL courte
36541
S'abonner

Une statue de petit Jésus noir a été exposée le jour de Noël à la cathédrale de Palerme. Le prêtre de la cathédrale a justifié son geste par le fait qu’il n’y aurait pas «d'avenir sans l'intégration de la diversité».

La tradition semble avoir été rompue à la cathédrale de Palerme où Noël est célébré cette année avec un enfant Jésus à la peau noire, en signe de bienvenue à destination des migrants, rapporte La Repubblica.

«Ce bambin provoque une réflexion sur toutes les formes de racisme, et aide à comprendre que la diversité s'enrichit mutuellement et qu'il ne peut y avoir d'avenir sans l'intégration de la diversité», a déclaré Filippo Sarullo, prêtre de la cathédrale.

«Jésus est venu illuminer le monde» qui est une «maison commune habitée par la famille humaine unie» avec des cultures et des langues mélangées, a ajouté de son côté l'archevêque Lorefice. «Noël nous rappelle qu’il nous faut revenir vers notre essentiel humain», a-t-il souligné.

La statue du petit Jésus de couleur vient de Tanzanie. C’est un don des missionnaires à Filippo Sarullo, à l'occasion du 25e anniversaire de son ordination sacerdotale. L'archevêque Lorefice a souhaité que la statue soit placée devant l'autel, en signe de bienvenue aux migrants et à toute la communauté des étrangers vivant à Palerme, poursuit La Repubblica.

Lire aussi:

Un scientifique nucléaire iranien de haut rang assassiné près de Téhéran - images
Comment les policiers ont justifié les coups portés sur le producteur de musique à Paris
La Russie proteste suite à la violation de sa frontière par un destroyer US et se dit prête à réagir aux provocations
Macron: «les images de l'agression» du producteur à Paris «sont inacceptables et nous font honte»
Tags:
migrants, diversité, église, Noël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook