International
URL courte
112311
S'abonner

Un homme, muni d’une arme blanche, a attaqué la résidence d’un rabbin dans l'État de New York dans la soirée du samedi 28 décembre, rapporte Reuters. L’agresseur a poignardé cinq personnes et a pris la fuite.

Une attaque à l’arme blanche contre la résidence d’un rabbin près de New York a eu lieu dans la soirée du samedi 28 décembre, dans un déchaînement qui intervient après des jours de tensions accrues autour des agressions antisémites, rapporte Reuters, en citant une organisation juive.

Selon l'agence, le conseil des affaires publiques juives orthodoxes a déclaré sur Twitter qu'un agresseur portant un foulard avait poignardé cinq individus dans une maison de Monsey, dans le comté de Rockland, à environ 50 kilomètres au nord de New York, avant de prendre la fuite.

Cinq blessés, deux en état critique

D’après l’association juive orthodoxe, l'OJPAC (Orthodox Jewish Public Affairs Council), les blessés ont été transportés dans des hôpitaux locaux, deux étant dans un état critique. L'un d’entre eux a été poignardé au moins six fois.

«Cinq personnes blessées par arme blanche, toutes des juifs hassidiques, ont été transportées vers des hôpitaux locaux», a indiqué l'association.

La chaîne CBS a de son côté affirmé qu'un homme armé d'une machette avait fait irruption dans la maison de ce rabbin, où des personnes s'étaient rassemblées à l'occasion de la célébration de la fête juive de Hanouka.

Le co-fondateur de l'OJPAC pour la région de la vallée de l'Hudson, Yossi Gestetner, interrogé par le New York Times, a indiqué que l'une des victimes est le fils du rabbin. «Il y avait plusieurs dizaines de personnes dans la maison. C'était une célébration de Hanouka», a encore déclaré M.Gestetner.

Le procureur général de New York, Letitia James, a déclaré qu'elle était «profondément troublée» par la situation à Monsey.

«Il n'y a aucune tolérance pour les actes de haine de toute nature et nous continuerons de surveiller cette horrible situation», a-t-elle déclaré dans un message sur Twitter.

Les médias locaux ont indiqué que la police recherchait le malfaiteur dans la région. Le département de police de Ramapo n'a pas immédiatement commenté la situation.

Selon l’AFP, Brad Weisel, le chef de la police de Ramapo, qui inclut la localité de Monsey, a indiqué dans un communiqué qu'un suspect avait été arrêté.

«J'ai prié pour ma vie», a déclaré au New York Times Aron Kohn qui a assisté à la scène. L'arme blanche utilisée par l'assaillant «avait la taille d'un manche à balai».

Acte «méprisable et lâche»

Le Président d’Israël, Reuven Rivlin, s'est dit «sous le choc et indigné» après cette attaque.

«La montée de l'antisémitisme n'est pas seulement un problème juif et certainement pas seulement le problème de l'État d'Israël», a-t-il déclaré dans un communiqué. «Nous devons travailler ensemble pour combattre ce mal qui relève la tête à nouveau et constitue une véritable menace à travers le monde».

Le gouverneur de l'État de New York, Andrew Cuomo, s'est déclaré «horrifié» par cet acte «méprisable et lâche», et a demandé à la section de la police de cet État chargée des crimes de haine d'enquêter.

«L'État de New York a zéro tolérance pour l'antisémitisme et l'assaillant devra faire face à la loi dans toute sa rigueur», a-t-il ajouté sur Twitter.

Lire aussi:

L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Pour Macron, «le pic de la seconde vague est passé», une «nouvelle étape» s'annonce
Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Tags:
synagogue, arme blanche, attaque, New York
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook