International
URL courte
246
S'abonner

Une explosion s’est produite dimanche 29 décembre au cours d'un défilé militaire dans la province d'Al-Dahlia, dans le sud du Yémen, faisant des morts et des blessés, annonce la chaîne de télévision Sky News Arabia qui se réfère à son correspondant sur place.

Au moins neuf personnes ont été tuées et trente autres blessées dans une explosion dimanche 29 décembre au cours d'un défilé militaire dans la ville d'Al-Dahlia, dans le sud du Yémen, rapporte la chaîne de télévision Sky News Arabia, s’appuyant sur ses sources.

Auparavant, une source dans la même province avait appris à Sputnik qu’un drone bourré d’explosif était à l’origine de cette explosion meurtrière. Selon elle, l’engin a explosé au-dessus d’une tribune du stade Al-Sumoud, où se déroulait le défilé militaire.

De leur côté, les forces de la Brigade al-Hizam (ou «Ceinture de sécurité», groupe armé séparatiste sud-yéménite), subordonnées au Conseil de transition du sud du Yémen ont accusé de l'explosion des rebelles yéménites du mouvement Ansar Allah (Houthis).

Conflit dans le sud du Yémen

D’après les évaluations de diverses organisations humanitaires, des dizaines de milliers de personnes, essentiellement des civils, ont trouvé la mort dans les hostilités qui se poursuivent dans le pays. En septembre, des experts des Nations unies ont fait état de la «multitude de crimes de guerre» commis par les belligérants depuis le début du conflit.

Lire aussi:

Dans l’affaire Adama Traoré, l’une des expertises dédouanant les gendarmes est annulée
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Un homme battu à mort dans une cité de Marseille
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Tags:
rebelles, Houthis, Ansarullah, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook