International
URL courte
4925615
S'abonner

Le Service fédéral de sécurité (FSB) a fait savoir que, grâce à l'aide fournie par les États-Unis, des attentats terroristes programmés à Saint-Pétersbourg ont été déjoués. Le Président russe a appelé son homologue américain pour le remercier.

Au cours d’un entretien téléphonique avec son homologue américain -qui a eu lieu ce dimanche 29 décembre à l’initiative de Moscou-, Vladimir Poutine a remercié Donald Trump pour la transmission d'informations grâce auxquelles les services secrets russes ont réussi à déjouer des attentats sur leur sol. Le Service fédéral de sécurité (FSB) a par la suite confirmé le fait.

«Vladimir Poutine a remercié Donald Trump des informations transmises par des canaux des services secrets ce qui avait permis de déjouer des attentats en Russie», indique un communiqué du Kremlin.

Selon la présidence, les dirigeants ont également discuté «de questions d’intérêt commun» et sont convenus de «prolonger la coopération bilatérale dans le cadre de la lutte contre le terrorisme».

Le FSB commente les faits

Suite au communiqué du Kremlin, le FSB a confirmé avoir empêché des terroristes de commettre des attentats à Saint-Pétersbourg.

«Sur la base d'informations précédemment reçues de partenaires américains, le FSB a arrêté le 27 décembre deux citoyens russes qui voulaient commettre des actes terroristes dans des endroits surpeuplés de la ville de Saint-Pétersbourg pendant les vacances du Nouvel An», indique la publication.

Le 17 octobre, le chef du FSB, Alexandre Bortnikov avait indiqué que les États-Unis avaient partagé avec la Russie des informations sur des personnes qui planifiaient des attentats dans le pays. Il avait alors souligné que ce n’était pas la première fois qu’un tel échange avait lieu. Ainsi, la Russie avait apporté son aide aux autorités américaines enquêtant sur le double attentat du marathon de Boston de 2013. À leur tour, les États-Unis avaient par la suite contribué à l’enquête sur l’attentat déjoué à Saint-Pétersbourg en 2017.

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Joe Biden se fracture le pied en jouant avec son chien - images
Tags:
attentat déjoué, attentat, Vladimir Poutine, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook