International
URL courte
8735
S'abonner

Le service de presse du Pentagone a confirmé l’arrivée à Bagdad des renforts dépêchés en Irak suite à l’attaque de l’ambassade américaine par des manifestants.

Les images des renforts américains envoyés en Irak après que l’ambassade des États-Unis a été attaquée par des manifestants à Bagdad ont été publiées sur les réseaux sociaux.

Annonce de l’envoi de 100 Marines

Le 31 décembre, le journal Marine Corps Times a fait savoir, en se référant à Mike Lawhorn, porte-parole du Commandement central des États-Unis, que 100 Marines étaient arrivés en Irak pour renforcer la sécurité de l’ambassade américaine à Bagdad.

Tel serait le nombre demandé par le département d’État et que, est-il indiqué, les forces de sécurité irakiennes ont approuvé.
En outre, deux hélicoptères Apache surveillent la zone depuis les airs.

Frappes des États-Unis contre des bases en Irak et en Syrie

Dimanche le 29 décembre, les États-Unis ont réalisé des frappes contre cinq bases de la milice chiite irakienne Kataeb Hezbollah.

Le Président de l’Irak a condamné cette attaque en soulignant la nécessité de respecter la souveraineté de son pays.
Le Pentagone a affirmé que les frappes avaient été réalisées pour riposter aux «attaques répétées» de ce mouvement contre les bases irakiennes qui accueillent des forces de l'opération Inherent Resolve.

Des manifestations devant l’ambassade

Protestant contre ces frappes aériennes des États-Unis qui ont fait 25 morts, des manifestants ont tenté de prendre d’assaut l’ambassade américaine à Bagdad mardi 31 décembre. Toutefois, ils n’ont pas réussi à pénétrer dans la représentation diplomatique elle-même.

Lire aussi:

Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Un Su-30 de l’Armée de l’air algérienne s’est écrasé, causant la mort des deux pilotes - images
Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
Tags:
marines US, Pentagone, Bagdad
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik